Magazine Culture

Critiques Séries : American Horror Story : 1984. Saison 9. Episode 4.

Publié le 10 octobre 2019 par Delromainzika @cabreakingnews

American Horror Story : 1984 // Saison 9. Episode 4. True Killers.


Avec ce nouvel épisode, American Horror Story : 1984 nous révèle pas mal de choses. J’ai d’ailleurs l’impression qu’elle tue aussi énormément de monde alors qu’il nous reste encore pas mal d’épisodes avant la fin de la saison. Mais il y a pas mal de révélations et notamment le fait qu’il y a de plus en plus de tueurs et de moins en moins de victimes potentielles. Même si les twists de cet épisode ne sont pas choquants et restent un peu prévisibles, ils n’en étaient pas moins excellents.

La plus grande révélation de cet épisode (et pourtant la moins choquante) est le fait que Margaret, notre conseillère du camp est finalement quelqu’un qui admire énormément les meurtres et la mutilation. Car c’est elle (et pas Mr. Jingles) qui a tué tout le monde des années auparavant. Elle a tout manigancé pour faire porter le chapeau à Benjamin et je dois avouer que ce retournement de situation était parfait. C’est très bien construit et surtout bien amené. Cet épisode est aussi très efficace en termes de meurtres amusants et de bonnes surprises. Peut-être aussi car le scénariste de cet épisode, Jay Beattie, avait créé la version série de Scream (et accessoirement la mauvaise The Crossing pour ABC). Si le fait qui a rendu Margaret aussi violente reste encore une fois prévisible (car la thématique que Ryan Murphy adore aborder dans ses séries c’est la tolérance et quand il y a du bullying dans l’air alors forcément voilà ce qui se passe).

Ensuite, la seconde révélation de cet épisode est la raison pour laquelle Montana veut se venger de Brooke. C’était une bonne surprise mais la série décide de casser la crédibilité de son idée quand le satanisme du groupe est ressuscité miraculeusement. La série retombe alors dans ses idées surnaturelles et ce n’est pas forcément ce que je préfère. L’histoire de cul qu’il y a autour de cette vengeance est assez amusante, même si au fond il y a encore des trucs qui risquent de venir par la suite. Côté meurtres, il y a pas mal d’idées bien gore. Comme le meurtre de Matthew Morrison dans l’épisode. C’était assez inattendu mais amusant. Comme si Ryan Murphy pouvait enfin tuer l’acteur dans une série après qu’il ait cassé les pieds à tous les téléspectateurs dans Glee. Ca fait du bien !

Et puis il y a la résurrection de Richard qui est terriblement amusante. C’est tellement surréaliste que je me demande comment la série peut faire par moment. Sans parler de Xavier qui est coincé dans un four dans l’épisode et qui a maintenant la peau du visage complètement cramée. American Horror Story : 1984 n’a pas fini de nous surprendre je vous le dit. Semaine prochaine, il risque d’y avoir encore des révélations et de nouveau meurtres. J’ai hâte.

Note : 7/10. En bref, efficace à souhait.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte