Magazine Insolite

Brosses à reluire

Publié le 13 octobre 2019 par Sandpol

*: Le mot du jour pourrait être un synonyme parfait pour désigner un nombre croissant de journalistes évoluant dans la presse écrite voire dans l'ensemble de l'audiovisuel qui s'autocensurent, rivalisent d'arrogance, de révérence et de condescendance autant que de mépris pour le "peuple" de base. Chez nous comme partout dans le monde, les plus grands groupes économiques ont malheureusement, avec l'appui des hommes politiques en place, fait main basse sur les médias et l'information. Les professionnels de l'outrance et de l'enfumage associés aux experts en jugements hasardeux et infos erronées sur Beaufm et Cie peuvent ainsi nous donner la gerbe en boucle à longueur d'antenne mais l'important n'est-il pas de faire de l'audimat et du business à tout prix? Tant que cela fonctionne et rapporte, pourquoi s'en priver. Il faut donner en pâture aux moutons-lecteurs-téléspectateurs-consommateurs et électeurs potentiels ce qu'ils souhaitent profondément : de l'info pré-digérée, des raccourcis, du prémâché et des images chocs pour leur éviter de trop gamberger.

Et je ne me lasse pas de retranscrire une partie de l'interview de le Lay ex pdg de TF1 qui reflète déjà cette réalité en 2004 pour éclairer mes propos: " Il y a beaucoup de façons de parler de la télévision. Mais, soyons réaliste : à la base, le métier de TF1, c'est d'aider Coca-Cola, par exemple, à vendre son produit

Or pour qu'un message publicitaire soit perçu, il faut que le cerveau du téléspectateur soit disponible. Nos émissions ont pour vocation de le rendre disponible : c'est-à-dire de le divertir, de le détendre pour le préparer entre deux messages. Ce que nous vendons à Coca-Cola, c'est du temps de cerveau humain disponible (...). Il faut chercher en permanence les programmes qui marchent, suivre les modes, surfer sur les tendances, dans un contexte où l'information s'accélère, se multiplie et se banalise. ". Désolant, mais ainsi va le monde... et chacun semble s'en satisfaire.

*Langue de carpette : outil de serrurier à tranchant arrondi. Quant au tranchant de nos pisse copies actuels, il n'est plus arrondi, il est carrément émoussé.

Brosses à reluire


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Sandpol 53 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine