Magazine Culture

Critiques Séries : American Horror Story : 1984. Saison 9. Episode 5.

Publié le 17 octobre 2019 par Delromainzika @cabreakingnews

American Horror Story : 1984 // Saison 9. Episode 5. Red Dawn.


Vous reprendrez bien un peu de Camp Redwood, non ? Alors que les deux épisodes précédents accéléraient énormément l’histoire, je me demandais ce qui pourrait advenir des quatre derniers épisodes de la saison (il n’y en a que 8 cette année). On a alors nous réponse dans cet épisode qui tue littéralement tous les personnages ou presque de la saison pour nous lancer dans la seconde partie : les fantômes tuent.

Avec l’aide de Satan, les morts se soulèvent dans ce dernier épisode et certains sont plus contents que d’autres à cette année. Donna (notre psychiatre qui a fait s’évader Mr Jingles) a un passé tumultueux. En effet, son père était un serial killer et ce dernier s’est suicidé devant ses yeux quand elle était encore jeune. Si le flashback manque parfois d’un peu de consistance et a du mal à sortir du lot, j’ai bien aimé le résultat malgré tout. La façon dont Jingles est tué dans cet épisode (puis ranimé par Satan) par Xavier qui sait aussi bien manier le tir à l’arc que Robin des Bois (pour l’avoir jouer), je dois avouer que c’est amusant. Tout cela pour que Xavier soit achevé par notre chère Margaret. Cette folle psychopathe est un personnage amusant qui finalement se révèle être bien plus perfide que l’on ne pourrait l’imaginer.

Mais cet épisode pose aussi une autre question : si l’on perd sa virginité avec un fantôme, est-ce vraiment perdre sa virginité ? La scène entre Brooke qui couche avec Casper, je dois avouer que c’est assez amusant, et aussi touchant sur les bords mais American Horror Story : 1984 reprend le chemin des facéties narratives dont elle a le secret et c’est à la fois bon et mauvais. Mais c’est aussi un moment de l’épisode qui vient nous rappeler que par moment American Horror Story : 1984 a aussi besoin de faire des pauses dans ses intrigues complexes, simplement en mettant ses personnages à nu dans des scènes aussi simples et humaines que celle-ci.

Par ailleurs, je me demande encore où va la série et si la saison va pouvoir se relever de tous ces morts. Si l’idée de voir Montana en tueuse qui règne en maître sur Redwood ou encore Brooke arrêtée à tord nous offrir quelque chose d’intéressant, je ne serais pas surpris que la série décide de prendre l’histoire des années plus tard. La série ne prend cependant pas le temps de développer suffisamment certains personnages comme Brooke sensés devenir des personnages importants semble t-il. Mais le face à face entre Brooke et Montana façon combat de boue était amusant. On retrouve là encore le Ryan Murphy que j’adore dans son style complètement barré et délirant. Le prochain épisode de American Horror Story : 1984 est aussi le 100ème épisode de la série. Je serais déçu si cet épisode ne nous offre pas au moins un caméo de Sarah Paulson…

Note : 8/10. En bref, un épisode plutôt fun dans son ensemble avec de bonnes choses souvent cachées dans les défauts de la série.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte