Magazine Culture

Critiques Séries : Power. Saison 6. Episode 6.

Publié le 19 octobre 2019 par Delromainzika @cabreakingnews

Power // Saison 6. Episode 6. Inside Man.


La fin de l’épisode précédent était épique et laissait avec l’envie particulière d’enchaîner directement avec la suite. Je me suis laissé le temps de digérer la mort de Proctor dans une scène parfaite pour mieux apprécier cette suite. Mais si les scénaristes ont décidé de tuer Proctor de façon aussi folle, c’est pour mieux relancer les enjeux autour de la saison et notamment la folie qui gagne de plus en plus Tommy. Pour continuer dans cette escalade de violence, Power décide cette fois-ci de mettre en oeuvre le kidnapping de Tariq par les italiens.

Tout cela permet donc de créer une nouvelle association entre Tommy et Ghost afin de lui venir en aide et sauver sa vie. J’ai toujours adoré quand Ghost et Tommy font équipe car cela donne toujours parmi les meilleurs moments de Power et cet épisode ne fait pas exception. Alors que les deux sont maintenant des opposés, ils s’attirent toujours car des problèmes finissent constamment par les concerner tous les deux. Car la série puise souvent son énergie de ce duo, elle se concentre énormément sur eux cette fois-ci. Tout cela permet aussi d’appuyer ce qui se passe à l’écran et donc de dérouler une intrigue efficace. Bien que cela semble complexe à l’heure de Power de rassembler deux millions de dollars en moins de 24 heures, les deux personnages vont se mettre à l’oeuvre, sur le terrain.

La drogue est un élément qui est devenu assez annexe dans Power alors que comme l’indique le titre de la série, on est plus dans la lutte de pouvoir que dans une histoire de mafieux qui vendent de la drogue. La série ajoute d’autres enjeux périlleux pour rendre le spectacle crédible et efficace du début à la fin, ce qui permet de ne jamais gâcher notre plaisir. Bien au contraire. Et la série exploite alors à merveille les personnages et les aventures de chacun pour mieux créer une cohésion de groupe. Même Tate et la partie politique de la série soulèvent de nouvelles questions et permettent aussi de créer une histoire avec une Tasha plus décidée que jamais. Sans parler de la rivalité avec Lakeisha qui permettent de nous rappeler à quel point tout ce que l’on voit dans la série maintenant n’est plus du tout ce que l’on voyait auparavant.

Le kidnapping est donc une occasion de relancer la machine après la mort de Proctor sans jamais faire retomber le soufflé. Au contraire, Power parvient de nouveau à insuffler quelque chose de passionnant dans les aventures de ces personnages. Si la série cherche forcément à nous faire patienter dans cet épisode avant le face à face inévitable entre Tommy et Ghost, je trouve le tout palpitant tout en complexifiant le récit à sa façon.

Note : 6.5/10. En bref, encore une solide aventure pour les personnages de Power.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte