Magazine Autres sports

Poissons ou champignons ?

Par Guilhem

A cette époque de l'année se pose toujours le même dilemme : poissons ou champignons ? N'arrivant pas à réellement trancher entre ces deux options ... j'ai finalement choisi les deux !

De très bon matin je me suis donc lancé à la recherche de quelques poissons mordeurs. Une sortie vite débloquée grâce à un bel aspe de 72 cm qui a gobé mon leurre au bout de seulement trois lancers. Une entrée en matière plaisante et rapide ! Dommage par contre pour la qualité de la photo prise par très faible luminosité.

Poissons ou champignons ?

Après "Où est Charlie ?", voici le jeu "Où est le stickbait ?" !

Un poisson qui constituera (je ne le savais pas à ce moment-là) ma seule prise de cette petite escapade en Loire nivernaise. Les quelques poissons repérés au même endroit n'ont en effet pas daigné mordre à ce que je leurs ai alors proposés. Pas grave, je retournerai les voir prochainement ...

Poissons ou champignons ?

Devant si peu d'activité de nos chers aspes, je me suis donc rabattu sur la deuxième option du jour : les champignons ! L'occasion de cueillir et de préparer rosés des prés et jolis cèpes qui poussent à foison en ce moment.

Poissons ou champignons ?

De jolis cèpes bien propres et non véreux

Je suis même tombé sur toute une colonie de vesses de loup géantes qui, croyez-moi, sont impossibles à rater tant elles se voient à plusieurs mètres. Des champignons apparemment comestibles lorsqu'ils sont jeunes, coupés en tranches épaisses et poilés comme des escalopes. Par curiosité, il faudra que j'essaie ça ...

Poissons ou champignons ?

Poissons ou champignons ?

Bref, de quoi oublier un peu cette automne un peu tristounet en ce qui concerne la pêche. Car oui, il faut bien l'avouer, ce n'est pas la fête en ce moment. Pour ce qui est de la pêche des aspes, je suis bien loin des scores habituels que je réalise à cette époque.

Certes, je n'ai pas eu beaucoup de temps ces dernières semaines pour être régulièrement au bord de l'eau mais il faut avouer que la situation actuelle de la Loire entre Roanne et Nevers ne se prête guère à de jolies sorties. L'effet de chasse normalement provoqué par l'abaissement rapide du niveau du barrage de Villerest début septembre n'a pas eu lieu cette année et s'est tout simplement transformé en petites lâchures contrôlées afin d'assurer un débit minimum en aval de l'ouvrage. Une situation toujours d'actualité à l'heure où j'écris ces lignes : Villerest lâche à seulement 12,5 m 3/s pour un un débit en aval tournant ces derniers temps aux alentours de 25 ou 30 m 3/s au niveau de Nevers. Les conséquences ? Pas de réel "nettoyage" des postes en début d'automne, pas de redistribution des poissons sur des spots qui restent hyper pêchés tout au long de l'année et toujours une eau claire, chaude (c'est moins le cas maintenant) et très basse.

J'espère en tout cas que les pluies de ces derniers jours et à venir vont enfin faire remonter le niveau du fleuve sauvage. Cela devrait permettre de "normaliser" un peu la situation et d'espérer des résultats plus réguliers. Sans cela, je pense que la fin de saison risque d'être bien difficile ...

@+ Guilhem COGNET


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Guilhem 4275 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte