Magazine Analyses graphiques

Une certaine impuisance à court terme

Publié le 19 octobre 2019 par Flamingo
Bonsoir,
certaine impuisance court terme
La période de test de la fenêtre haussière ouverte en début de semaine a entraîné l'invalidation de celle-ci lors de la séance de vendredi après qu'un nouveau sommet annuel ait été atteint. Les conséquences avaient été déjà évoquées lors de l'analyse de jeudi dernier.
certaine impuisance court terme
Le graphe des bougies hebdomadaires montre bien une certaine impuissance, à court terme, du courant acheteur à se maintenir en zone haute malgré l'impulsion fournie la semaine dernière par le grand marubozu blanc de clôture. Est-ce la retombée de l'effet d'annonce des discussions entre les US et la Chine qui s'exerce? Pour l'instant, le support des 5630 points est préservé, mais il faudra probablement attendre un repli supplémentaire la semaine prochaine en direction du prochain situé sur les 5442 points.
certaine impuisance court terme
Je viens de m'attarder sur les valeurs qui composent le CAC Mid&Small présenté ci-dessus (en trimestriel) Cet indice est composé de 254 valeurs et l'on constate, contrairement au CAC 40 qui a dépassé son sommet de 2018, que celui-ci est bien loin d'avoir rejoint et bien sûr dépassé son sommet de 2018. Je rappelle que, malgré son nouveau sommet, le CAC 40 est composé de 22 valeurs sur les 40 restant en tendance baissière; de son côté le CAC Mid&Small en possède 178 en tendance baissière soit 70%. Que faut-il y voir? Comme chacun sait, avant une phase de récession, une surchauffe intervient après la phase d'expansion. Si l'on considère la hausse des marchés entre 2011 et 2018, on constate que le CAC 40 a été multiplié par 2 alors que CAC Mid&Small  a été multiplié par 3. Si l'aversion au risque est peut-être devenue de plus en plus forte sur ce dernier, ce qui pourrait expliquer son repli depuis le 1er trimestre 2018, les investisseurs pourraient avoir recherché des secteurs non survalorisés sur le CAC 40 et notamment ceux des biens de consommation, santé, valeurs industrielles et technologiques très en retard au début de cette année. Parallèlement, on constate malgré l'inversion des courbes des taux toujours d'actualité, que les taux longs commencent à remonter depuis 2 mois. Bonne tenue du CAC 40 à moyen terme, hausse des taux longs, hausse des métaux précieux ne seraient-ils pas les éléments rassembleur du déclenchement d'une future récession?

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Flamingo 264 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte