Magazine Conso

Éteindre l’incendie dans ma tête

Publié le 26 octobre 2019 par Des/ordres @adadelita

Éteindre l’incendie dans ma tête

Je n'ai jamais compris l'histoire de mes crises. Rien ne me calme réellement. Car rien n'a de sens. Ce qui m'angoisse n'a aucun sens, d'après les dires. En crise, seul le temps peut m'apaiser. Dans ces moments là, les secondes paraissent si longues.

Puis d'un coup... après une accalmie si attendue, c'est comme l'amnésie. Je me dis que peut-être nous préférons oublier la violence de nos crises, peut-être.

La crise semble avoir duré 1 minute.

Être sur pause. Je voudrais que le temps s'arrête dans ses moments là. Que la vie se mette en pause. Que la terre engouffre les maux. C'est un grand souhait.

C'est comme un tsunami. Une tornade. Une vague d'anxiété écrasante. Autant clairement affirmer, que nous saignons de l'intérieur et que les plaies sont des brûlures inimaginables.

La colère. C'est elle qui survient. La colère durant une crise. La pire violence. Non pas que pour l'entourage... mais pour soi-même. La violence envers soit même peut-être accablante.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Des/ordres 370 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte