Magazine Côté Femmes

J’adore la viande… C’ est grave docteur ?

Publié le 04 novembre 2019 par Lespulpeuses

Il n’y a pas que les hommes qui aiment leur bonne grosse entrecôte… Nous aussi on adore ça ! Du moins certaines d’entre nous… Seulement voilà, la tendance actuelle est plus à la consommation d’alternatives végétales alors forcément avec un « j’adore la viande », on peut se sentir un peu coupable. Qu’en est-il vraiment ? Sabrina, coach en nutrition, nous aide à décrypter.

La viande : une excellente source de protéines de qualité

L’ancêtre de l’homme était un chasseur-cueilleur. En d’autres mots : il se nourrissait essentiellement de viande qu’il chassait et de végétaux qu’il trouvait dans la nature. Donc, n’en déplaise aux végans/végétaliens : oui, l’homme mange de la viande depuis les origines

La nature est d’ailleurs ainsi faite : pour vivre, nous avons besoin de 9 acides aminés essentiels (= que notre corps ne sait pas fabriquer). Ils sont tous présents en quantité idéale dans les produits animaux, donc la viande. Ces acides aminés sont les éléments qui vont nous permettre de synthétiser nos fibres musculaires, nos os, nos tendons, nos enzymes, etc… Nous avons également besoin d’une vitamine, appelée vitamine B12, qui ne se trouve QUE dans les produits animaux.  

L’homme est donc biologiquement fait pour manger des produits animaux, ce qui inclut la viande. D’ailleurs, ce ne sont pas les adeptes du régime paléo ou du régime cétogène qui vont me contredire !  Ces deux modes d’alimentation sont basés sur la consommation de viande et de poisson (et sur la consommation de végétaux en parallèle).

Donc si tu es une amatrice de viande, ne te sens pas coupable e ton « j’adore la viande » : c’est dans tes gènes !

J’adore la viande… C’ est grave docteur ?

« Appliquez-vous à garder en toute chose le juste milieu » Dixit Confucius

Et bien oui, même si tu aimes la viande, surtout les viandes rouges, en manger tous les jours n’est pas forcément une bonne chose… 

Les sources de protéine animale sont riches en composés soufrés. Ces composés vont contribuer à faire baisser le pH de ton corps et donc à l’acidifier. Ton organisme est fait pour fonctionner à un pH précis. Pour maintenir l’équilibre, si tu n’apportes pas suffisamment d’aliments alcalinisants (fruits et légumes) pour compenser, il va aller les piocher dans ses propres réserves :  les os. 

La conséquence de tout cela ? Tu te déminéralises, tu perds du calcium et du magnésium osseux… Donc tu prépares gentiment ta future ostéoporose…

Autre souci de cette acidification : le corps a besoin d’excréter davantage de déchets acides. En cas d’une hydratation suffisante, ils vont venir ‘gripper’ tes articulations ou encore créer des calculs rénaux. Pas terrible, non ?

Manger la juste dose de viande… C’est la recette d’une bonne santé.

tweeter

Deuxième inconvénient à consommer trop de viande : cela déséquilibre ta flore intestinale (sur développement d’une flore dite de putréfaction… Ah oui c’est glamour !) et apporte beaucoup de graisses saturées.  Ce n’est pas bon pour ta santé intestinale ni pour tes artères ou ton tour de taille… Cela va même plus loin que cela : des composés présents dans les viandes rouges et dans les charcuteries augmentent notablement le risque de développer certains cancers, dont celui du côlon. C’est démontré et c’est pour cela qu’il est conseillé de ne consommer de la viande rouge qu’une à deux fois/semaine et de limiter sa consommation de charcuterie. 

Enfin, dernier reproche que l’on peut faire à une consommation quotidienne de viande, c’est l’aspect environnemental. Émission massive de gaz à effets de serre, pollution environnementale, consommation  importante d’eau (par exemple, produire 1 kg de viande de bœuf consommerait 13 500 L d’eau, 4100 L pour 1 kg de poulet)…. La production intensive de viande est loin d’avoir un impact neutre sur notre bonne vieille planète terre !

J’adore la viande… C’ est grave docteur ?

Meat or not meat, that is the question…

Je vais arrêter là pour les mauvaises nouvelles. Néanmoins en tant que nutritionniste et être humain voulant préserver notre planète, je ne pouvais pas passer sous silence ces faits. C’est pour toutes ces raisons que je t’encourage à agir avec modération et équilibre

Concrètement, cela revient à faire comment ? 

Comme je te l’ai dit, il n’est pas nécessaire de devenir végétarien ou végan si tu es une accro à la viande.

Ne te sens pas coupable, tu l’as vu, c’est plus ou moins dans nos gènes. Par contre, tu y gagneras à modérer ta consommation de viandes rouges (porc, bœuf, veau, agneau). Mieux vaut en manger moins souvent mais de qualité.  Tu peux par exemple te rendre chez ton boucher, en magasin bio ou chez des petits producteurs locaux. Ces professionnels travaillent selon une charte de qualité : Label rouge, bio, Bleu Blanc Coeur,… 

J’adore la viande… C’ est grave docteur ?

Fais toi donc plaisir le week-end avec un bon plat de viande. Pour les autres jours de la semaine, favorise les viandes blanches (volailles), le poisson, les œufs et les légumineuses (lentilles, fèves, haricots, pois chiches, pois cassés ou encore soja). 

Le soir, notamment, tu verras que tu auras un sommeil de meilleure qualité. De plus, tu maitriseras mieux ton poids en limitant la charcuterie et la viande en général. Si tu aimes les parfums et les épices, c’est l’occasion de t’initier à la cuisine indienne avec des curry et ses dhals de lentilles ou de pois chiches ! 

Enfin, lorsque tu manges de la viande, accompagne-la  d’une bonne portion de légumes et d’une petite salade en entrée. Cela te permettra de garder un bon équilibre. Et non, la pomme de terre n’est pas un légume ! 🤓

J’adore la viande… C’ est grave docteur ?

Trouver le juste milieu

Enfin, si on prend l’autre extrême, le véganisme, c’est pareil : tout le monde ne peut pas être végan !

J’ai l’exemple de quelques patientes et d’une collègue naturopathe qui ont dû renoncer à une alimentation sans produits animaux parce que leur corps ne tolérait pas les légumineuses et une majorité de céréales. Sans ces sources de protéines, impossible de garder son corps en bonne santé, il leur a donc fallu réintroduire des produits animaux dans leur alimentation… Comme le disait Confucius : tout est une question d’équilibre dans l’écoute de son corps.

J’adore la viande… C’ est grave docteur ?

On en vient donc à la conclusion de cet article : si tu aimes la viande et que ton corps la tolère et la digère bien, alors ne te sens pas coupable et fais-toi plaisir. Mais achète-la de qualité et consommes-en moins souvent, en favorisant les viandes blanches.

Si tu te sens encore  coupable face à tes amies végétariennes… n’hésite plus à t’assumer ! 

 De ton côté addict à la viande ou pas trop ?

L’article J’adore la viande… C’ est grave docteur ? est apparu en premier sur Les Pulpeuses.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lespulpeuses 4559 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine