Magazine Dom-Tom

Noni, la potion miracle des iles

Publié le 17 juillet 2008 par Vanzac
Le Morinda citrifolia de la Famille des Rubiacées est utilisé depuis la nuit des temps. Il pousse en Asie et en Australie. Les Polynésiens l'utiliseraient depuis plus de 2000 ans mais l'on a retrouvé des références au noni dans des écrits sanskrits indiens dans la médecine Ayurvédique!
On connait surtout le nus de noni, mais les guérisseurs polynésiens se servent des feuilles, de l'écorce de l'arbustre, les racines et les fleurs! Véritable panacée, on l'utilise pour toutes sortes de maux. Il stimulerait le sytème immunitaire et pourrait contrecarrer les infections de toutes sortes, virales, bactériennes, fongiques....

Le fruit dégage une odeur naturelle assez nauséabonde, ainsi les jus et concentrés que l'on trouve à l'exportation ont subi quelques transformations !!
Les dépliants publicitaires vantent ses vertus. Le noni, soignerait, en vrac, les migraines, l'hypertension, les allergies, voire la Maladie d'Alzheimer l'obésité. Il serait considéré comme un anti-arthralgique et produit anti-vieillissement On pourrait même s'en servir en application directe du fruit sur les articulations (il serait ainsi un anti arthritique et soulagerait la "goutte")
Mais aucun test cliniques ne vient soutenir ces prétendues vertus.
On restera très prudent quant aux réels effets de ce produit. Tout au plus peut-on le considérer comme un aliment, un simple jus de fruit sur le plan nutritionnel.
L’Agence française de sécurité sanitaire des aliments, l'AFSAA ne saurait que conseiller une consommation quotidienne limitée à 30 millilitres, soit un très petit verre! pas de quoi faire la "bringue" à la tahitienne!!

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Vanzac 66 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog