Magazine Santé

CANCER du POUMON : Des fibres et des probiotiques contre le risque

Publié le 05 novembre 2019 par Santelog @santelog
Une consommation élevée à la fois de fibres et de yaourt est associée à une réduction de 33% du risque de cancer du poumon

La consommation de fibres alimentaires est protectrice pour notre intestin, contre le risque cardiovasculaire et de cancer gastro-intestinal, mais elle peut apporter bien d’autres bénéfices : cette étude de l’Université de Vanderbilt (Nashville) montre également un effet préventif contre le cancer du poumon. Même effet avec les yaourts (ou probiotiques). Ces conclusions, documentées dans le JAMA Oncology, confirment le rôle clé de la nutrition -et de certains nutriments- parmi d’autres facteurs de mode de vie, dans la prévention des cancers.

Des apports élevés de fibres et de yaourt peuvent réduire d’1 tiers le risque de cancer

Cette étude est menée auprès de 1,4 million d'adultes vivant aux États-Unis, en Europe et en Asie, répartis en 5 groupes, en fonction de leurs apports en fibres et en yaourt. L’analyse montre que les participants ayant la plus forte consommation de yaourt et de fibres présentent un risque de cancer du poumon réduit de 33% par rapport au groupe qui ne consomme pas de yaourt et un minimum de fibres. Précisément, au cours d'une durée de suivi médiane de 9 ans,

  • 18.822 cas de cancer du poumon ont été recensés ;
  • les apports en fibres et en yaourt s’avèrent inversement associés au risque de cancer du poumon après ajustement en fonction du statut et du nombre d'années de tabagisme et d'autres facteurs de risque de cancer du poumon :
  • ainsi les plus gros consommateurs de fibres voient leur risque réduit de 17% vs les plus faibles consommateurs de fibres ;
  • de même les plus gros consommateurs de yaourt bénéficient d’une réduction du risque de 19% ;
  • une consommation élevée à la fois de fibres et de yaourt est associée à une réduction de 33% du risque de cancer du poumon, ce qui suggère un effet synergique.

Prébiotiques et probiotiques vs cancer ? Si ces résultats peuvent sembler surprenants au premier abord, l’auteur principal, le Dr Xiao-Ou Shu, professeur de recherche sur le cancer ajoute : « Cette association inverse est robuste chez les non-fumeurs et les ex-fumeurs », suggérant une influence majeure de la nutrition sur l’incidence de ce cancer. L’effet associé à ces deux apports alimentaires s’explique, au moins en partie par leurs propriétés probiotiques, les fibres non digestibles servant de nourriture aux bactéries du microbiote intestinal et les yaourts étant riches en bonnes bactéries.

Si d’autres recherches devront expliquer les processus sous-jacents à ces bénéfices, l’étude suggère à ce stade, un rôle protecteur possible des prébiotiques et des probiotiques contre la carcinogenèse pulmonaire.

Source: JAMA Oncology October 24, 2019 Association of Dietary Fiber and Yogurt Consumption With Lung Cancer RiskA Pooled Analysis

Plus sur les Fibres alimentaires sur Nutrition Blog

Équipe de rédaction Santélog Nov 5, 2019Rédaction Santé log




Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine