Magazine Culture

Ghostwriter : le secret de la plume (Saison 1, épisodes 1 à 7) : comment donner aux enfants l’envie de lire des livres

Publié le 05 novembre 2019 par Delromainzika @cabreakingnews

Faire des remakes de vieilles séries c’est devenu une sorte de mode ces dernières années et Apple TV + décide de nous proposer un remake de Ghostwriter (1992-1995). Bien que je ne sois pas sûr de regarder l’intégralité des 26 épisodes qui vont composer cette première saison, il y a quelque chose de véritablement sympathique dans les aventures de ces petits personnages. Notamment car d’un côté cela me rappelle Unnatural History, la série de Cartoon Network. On peut avouer que cette série est aussi une occasion de rendre la littérature cool de nouveau pour des jeunes toujours devant leurs écrans. Car les livres devraient toujours jouer un rôle important dans nos vies et la série vient nous le rappeler.

Avec derrière la série une société comme Apple et sa montage de cash, on pouvait donc s’attendre à quelque chose de solide et c’est plutôt le cas. La première aventure (sur deux épisodes) permet de nous plonger dans l’univers d’Alice au Pays des Merveilles (un de mes livres préférés). Mais comme le rappelle certains épisodes suivants, ce n’est pas que la littérature qui a déjà un certain âge que Ghostwriter compte mettre en avant, mais également des contenus modernes.

Quand un fantôme hante une librairie du voisinage et commence à donner vie aux personnages des romans, un groupe de quatre enfants fait équipe pour résoudre les mystères passionnants autour des affaires inachevées de ces créatures. En s'aidant de messages secrets cachés ici et là, les jeunes aventuriers se mettent en quête de la vérité.

Les personnages présentés sont attachants et donnent envie de les suivre dans leurs aventures. Que cela soit Ruben, Chevon, Curtis ou encore Donna. Ce quatuor de personnages apportent chacun un élément supplémentaire qui permet de rappeler l’importance d’apprendre. Apple voulait des séries qui savent aussi éduquer son audience et Ghostwriter le fait plutôt bien, sans tomber dans les lourdeurs narratives du genre. La façon de rassembler les personnages peut prêter à rire au départ mais Ghostwriter sait aussi comment développer son histoire au fil des épisodes et l’amitié entre les quatre personnages. Cela donne alors quelque chose de réellement agréable à suivre où les courts épisodes (30 min) s’enchaînent avec une vraie facilité. De plus, quiconque a gardé une âme d’enfant pourra être séduit par cette nouvelle version de Ghostwriter.

Les créateurs se donnent également le temps de développer les personnages de façon intelligente, tout en développant également les relations, leurs aventures à l’école et les problèmes dans lesquels ils se retrouvent tous naturellement. On sent également que la série a réellement un budget et qu’il est dépensé de façon intelligente, sans en faire des tonnes mais juste pour nous plonger dans cet univers de façon soignée. J’espère juste que les scénaristes ne vont pas créer des intrigues sur des livres que les personnages ne connaissent pas soi-disant. Car Alice au Pays des Merveilles a 150 ans et a eu droit à tellement d’adaptations que je trouve ça étrange…

Note : 6/10. En bref, des aventures pour enfants éducatrices et efficaces.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte