Magazine Santé

Les acouphènes touchent des personnes sensibles

Publié le 06 novembre 2019 par Harmonic777888 @phbarraque

Les acouphènes touchent des personnes sensibles

S'il n'y a pas de profil type pour les personnes qui souffrent d'acouphènes, certaines vont être plus à risque : les personnes qui travaillent dans le bruit ou qui ont des problèmes d'hypersensibilité, des troubles psychosomatiques. Mais dans la majorité des cas, ce sont des personnes qui souffrent de déficiences auditives qui sont les plus sujettes aux acouphènes et à l'hyperacousie, à l'intolérance au bruit.

Il existe de nombreux facteurs à l'origine des acouphènes : le bruit, la fatigue, le burn-out, le stress, un choc émotionnel (divorce, perte d'un proche, chomage, etc.) mais aussi des problèmes de santé : hypertension, malocclusion dentaire, dorsalgie, maladies dégénératives, entre autres. La prise de médicaments ototoxiques, c'est-à-dire des molécules qui perturbent le bon fonctionnement du nerf auditif ou des cellules ciliées de l'oreille interne, peuvent être également un facteur de risque.

Les acouphènes sont très différents d'une personne à l'autre. Certaines vont entendre des sifflements, d'autres des bourdonnements, des bruits de cigales... Chacun personne a ses propres acouphènes : des sons subjectifs qui ne peuvent être entendus que par elle-même.

Pour réduire les risques d'acouphènes, il est impératif de ne pas s'exposer à des bruits forts et continus (concerts, boîte de nuit...), sans se protéger. En cas d'exposition à des bruits de forte intensité, il est prudent de s'équiper de bouchons anti-bruit pour protéger ses oreilles. Ils permettent de diminuer le nombre de décibels, de filtrer les sons.

Aussi, si vous sortez d'un concert avec les oreilles qui bourdonnent, et que le lendemain cette sensation n'a pas disparu, agissez ! Ce traumatisme sonore peut provoquer des acouphènes qui pourraient s'installer durablement.

Dans ce cas, consultez un ORL, votre médecin traitant ou les urgences pour obtenir une prescription de traitement à base de corticoïdes. Les cas sévères de traumatisme sonore sont traités dans un caisson hyperbare et sous perfusion.

A ce jour, il n'existe aucun traitement allopathique dont l'efficacité aurait été prouvée pour soulager les acouphènes, malgré des essais en cours. Mais il est possible de les atténuer par les thérapies cognitives et comportementales, la thérapie sonore et la sophrologie.*

Thérapie sonore fréquentielle, Bruits neuro-acoustiques (blanc, rose Brown), Coaching d'acouphénologie, plus d'infos : www.stop-acouphenes.fr

*Philippe Barraqué, musicothérapeute, expert santé

C.2019 Blog des acouphéniens | Tous droits réservés |


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Harmonic777888 5095 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines