Magazine Maladies

#thelancetglobalhealth #régimealimentaire #revenus Accessibilité à au régime alimentaire de référence du Lancet : analyse globale

Publié le 08 novembre 2019 par Tartempion77 @NZarjevski

#thelancetglobalhealth #régimealimentaire #revenus Accessibilité à au régime alimentaire de référence du Lancet : analyse globale

Différentes denrées alimentaires sur un marché de Cai Beh, Vienam, 31 juillet 2019. D'après les données de la Banque Mondiale, le Vietnam est un pays à revenu intermédiaire.
Source iconographique: NZ


La Commission "Régime Alimentaire" du Lancet (Eat – Lancet Commission dans le texte) a extrait toutes les données et évidences disponibles sur le plan nutritionnel et environnemental pour construire le régime alimentaire de référence capable de soutenir la santé et de protéger la planète, mais n’a pas réalisé l’étude de l’accessibilité à la nourriture. Nous avons utilisé le prix des denrées alimentaires ainsi que les données relatives aux revenus des foyers pour estimer l’accessibilité au "Régime Alimentaire" de Référence du Lancet, comme première étape vers la construction d’un guide d’interventions visant à améliorer les régimes alimentaires dans le monde.
Nous avons obtenu les prix de vente au détail de 2011 pour 744 denrées alimentaires différentes dans 159 pays, données collectées sous l’égide du Programme International de Comparaison (International Comparison Program dans le texte). Nous avons utilisé ces données pour identifier quelles sont les denrées alimentaires les plus accessibles sur un plan financier, permettant d’atteindre les objectifs édictés par le « Régime Alimentaire » du Lancet. Nous avons comparé le coût total de ce régime alimentaire par jour avec le revenu moyen par foyer dans chacun des pays, et calculé la proportion des personnes pour qui le coût des denrées alimentaires les plus accessibles dépasse leur revenu total, et mesuré également l’accessibilité par rapport au régime alimentaire le meilleur marché satisfaisant aux prérequis nutritionnels essentiels.
Le "Régime Alimentaire" du Lancet le plus abordable présente un coût médian global de 2.84$ par jour (Intervalle Interquartile [IQR]2.41-3.16) en 2011, dont la pourcentage le plus important était imputable aux fruits et légumes (31.2%), suivi des légumineuses et des noix (18.7%), de la viande, des œufs, et du poisson (15.2%), et des produits laitiers (13.2%). Sur le plan de son coût, ce régime alimentaire représente une petite fraction du revenu moyen dans les pays à revenu élevé, mais n’est pas accessible dans les zones du monde à faible revenu. Nous avons estimé que le coût du "Régime Alimentaire" du Lancet dépasse le revenu par foyer pour au moins 1.58 milliard de personnes. Le Régime Alimentaire du Lancet est aussi plus cher que le coût minimal d’un régime alimentaire adéquat, d’un facteur 1.60 en moyenne (IQR 1.41-1.78).
Les régimes alimentaires actuelles diffèrent grandement des objectifs définis par le "Régime Alimentaire" du Lancet. L’amélioration de la nutrition est à la portée de beaucoup de pays, mais qui nécessiterait de l’aide pour beaucoup de personnes, à savoir de meilleurs revenus, une aide sur le plan diététique, et des prix plus bas. Des données et des analyses relatives au coût d’une alimentation plus saine sont nécessaires afin de mener à bien des interventions locales et des changements systémiques. Kalle Hirvonen, PhD, et al, dans The Lancet Global Health, publication en ligne en avant-première, 7 novembre 2019
Financement : Fondation Bill & Melinda Gates
Source : The Lancet Online / Traduction et adaptation : NZ

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Tartempion77 3828 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines