Magazine Santé

CANNABIDIOL : Efficace ou pas à réduire les crises d’épilepsie ?

Publié le 09 novembre 2019 par Santelog @santelog
Dans certaines formes sévères d'épilepsie, l'effet du cannabidiol sur la réduction de la fréquence des crises ne s'expliquerait que par son interaction avec, un médicament, le clobazam

Si cette étude confirme l’efficacité du cannabidiol, un des deux principaux agents actifs du cannabis, à réduire les crises d’épilepsie, ici dans des formes sévères d'épilepsie, comme les syndromes de Lennox-Gastaut et de Dravet, elle analyse cet effet comme médié par un médicament, le clobazam, indiqué en association à un autre traitement antiépileptique, dans certaines formes d’épilepsie. Les chercheurs expliquent, dans le British Journal of Clinical Pharmacology, que l'effet du cannabidiol sur la réduction de la fréquence des crises et chez les patients atteints du syndrome de Lennox-Gastaut, s'explique par sa seule interaction avec le clobazam. Ce faisant, ces chercheurs suggèrent aussi que le cannabidiol n’aurait à lui seul aucun effet antiépileptique réel…

Les chercheurs ont mené plusieurs essais cliniques sur l'effet du cannabidiol à raison de 20 mg / kg / jour sur la fréquence des crises d'épilepsie chez des participants atteints du syndrome de Lennox-Gastaut. Certains participants prenaient 10 ou 20 mg de clobazam. L’analyse confirme que l'effet du cannabidiol sur la réduction de la fréquence des crises, est spécifique à ces participants et est médiée par une interaction médicamenteuse avec le clobazam.

Les effets antiépileptiques du cannabis remis en question

Les résultats de cette étude, menée sur des formes sévères d’épilepsie, contribuent certainement à expliquer pourquoi, dans certains cas, le cannabidiol permet de réduire les crises. Cependant, selon les chercheurs, « les effets du cannabidiol sur la fréquence des crises chez les patients atteints du syndrome de Lennox-Gastaut pourraient être entièrement expliqués par l’augmentation des taux de clobazam dans le sang ».  Ces premiers résultats pourraient même suggérer que « le cannabidiol en soi pourrait n'avoir aucun effet antiépileptique, ou au mieux limité ».

C’est d’ailleurs la conclusion de l’auteur principal, le Dr Geert Jan Groeneveld, du Centre for Human Drug Research (Leiden), qui livre par ailleurs, dans un éditorial d'accompagnement, des lacunes possibles dans l’analyses de récents essais cliniques qui pourraient remettre en cause l'efficacité jusqu’ici présumée du cannabidiol dans la réduction des crises.

Source: British Journal of Clinical Pharmacology 28 October 2019 DOI : 10.1111/bcp.14158 Clinical trial simulations of the interaction between cannabidiol and clobazam and effect on drop‐seizure frequency

Lire aussi :

ÉPILEPSIE : Le cannabis confirme son efficacité à réduire les crises

ÉPILEPSIE et CANNABIDIOL : Les aliments gras favorisent l'absorption du CBD

Équipe de rédaction Santélog Nov 9, 2019Rédaction Santé log




Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine