Magazine Santé

ÂGE et EXERCICE : L’intensité du HIIT essentielle pour un vrai bénéfice cognitif

Publié le 09 novembre 2019 par Santelog @santelog
Les personnes âgées qui pratiquent le HIIT bénéficient d’une augmentation substantielle de la mémoire

L’effet bénéfique de l’exercice sur la santé cérébrale et cognitive est aujourd’hui bien démontré, y compris chez les personnes plus âgées. Cette étude de l’Université McMaster est néanmoins la première à révéler l’intérêt cognitif d’un exercice de haute intensité mais bien adapté, chez les personnes âgées. Les conclusions, présentées dans la revue Applied Physiology, Nutrition and Metabolism, appellent à la rédaction de lignes directrices de la pratique de l’exercice, spécifiques aux personnes âgées.

En pratique, les chercheurs canadiens qui étudient l'impact de l'exercice sur le cerveau ont découvert que des séances d'entraînement de haute intensité améliorent la mémoire de leurs participants âgés. Ils voient dans leurs résultats de vastes implications pour le traitement de la démence, dont la prévalence ne va faire que progresser avec le vieillissement des populations.

Le HIIT recommandé pour la santé cognitive des plus âgés

L’étude est menée auprès de dizaines d’adultes âgés de 60 à 88 ans, sédentaires mais par ailleurs en bonne santé, suivis pendant 12 semaines et qui participaient à 3 séances d’exercice par semaine. Certains ont suivi un entraînement par intervalles à haute intensité (HIIT : High Intensity Interval Training) ou un entraînement continu à intensité modérée, tandis qu'un groupe de contrôle ne pratiquait que des étirements. Le programme HIIT comprenait 4 séries d'exercices de haute intensité sur un tapis roulant pendant 4 minutes, suivies d'une période de récupération. Le programme d’intensité modérée comprenait une série d'exercices d'aérobic d'intensité modérée d’une durée d’environ 50 minutes. Pour évaluer les améliorations de la mémoire liées à l'exercice, les chercheurs ont utilisé un test spécifique qui exploite la fonction des nouveaux neurones générés par l'exercice, qui sont plus efficaces à créer de nouvelles connexions et de nouveaux souvenirs. Cette analyse montre que :

  • les personnes âgées du groupe HIIT bénéficient d’une augmentation substantielle de la mémoire par rapport au groupe MICT ou au groupe témoin ;
  • les améliorations des niveaux de condition physique sont également directement liées aux performances de la mémoire.

L'intensité est essentielle : cette conclusion fait la particularité de cette étude. Et les auteurs sont catégoriques : lors des tests d’effort et d’exercice, les participants qui ont pratiqué de manière intense et sur de courts intervalles ont vu leur performance de mémoire s'améliorer de 30%, tandis que les participants qui ont pratiqué à intensité modérée n’ont connu aucune amélioration significative. Ces résultats confirment d’ailleurs ceux d’une récente étude.

Prescrire l’exercice pour la santé cérébrale : Le besoin d'interventions pour réduire le risque de démence chez les personnes âgées en bonne santé est immense. Dans cette prévention, le rôle du mode de vie est capital, et le principal facteur de risque modificateur pourrait être l'activité ou l’exercice physique, explique l’auteur principal, Jennifer Heisz, professeur de kinésithérapie à l'Université McMaster. L’auteur appelle à prescrire aux patients plus âgés des séances d’exercice intense pour le maintien de la santé cognitive ….mais « cela suppose de savoir exactement quels types d'exercices améliorent la mémoire et maintiennent la démence à distance ».

« Il n'est jamais trop tard pour tirer parti des bienfaits de l'activité physique pour le cerveau. Toutefois, si vous commencez tard et que vous souhaitez obtenir des résultats rapides, nos recherches suggèrent qu'il vous faudra peut-être augmenter l'intensité de votre entraînement, tout en l’adaptant à votre condition physique actuelle ».

« L'exercice est une intervention prometteuse pour retarder l'apparition de la démence. Il reste à formaliser des lignes directrices pour une pratique optimale à l’âge avancé ».

Source: Applied Physiology, Nutrition and Metabolism 30 October 2019 DOI : 10.1139/apnm-2019-0495 The effects of aerobic exercise intensity on memory in older adults (Visuel Paulina Rzeczkowska)

Lire aussi : EXERCICE de RÉSISTANCE : Un must pour les plus âgés

Équipe de rédaction Santélog Nov 9, 2019Rédaction Santé log




Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine