Magazine Poésie

Epitache de Des Yvetaux

Par Vertuchou

Ah ! que ce fameux personnage
Qui ne connut de lois que celle du bon sens
Des Yvetaux en notre temps
Pensa d'une manière et plus haute et plus sage
Jusqu'à la fin de ses jours
Il porta constamment panetière et houlette
Et dans les bras de ses amours
Expira mollement au son de la musette.
C'est lui qui par de doux accords
Pour mieux descendre chez les morts
Dut se faire une route aisée
Et sensible aux plaisirs en son dernier soupir
Fit d'un affreux moment, un moment de plaisir
Qui le mena à l'Élysée.

Guillaume Anfrie, abbé de Chaulieu

Partager cet article

Repost 0
Epitache de Des Yvetaux
&version; Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Vous aimerez aussi :

Automne
Automne
L'automne est bien là
L'automne est bien là
Ne dites pas : la vie est un joyeux festin
Ne dites pas : la vie est un joyeux festin
Le lac froid
Le lac froid

Poètes D'hier

« Article précédent

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Vertuchou 94 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine