Magazine Info Locale

Matthieu Saladin "Temps partiels II. Flextime"

Publié le 12 novembre 2019 par Toulouseweb
La pratique de l’artiste, musicien et chercheur Matthieu Saladin s’inscrit dans une approche conceptuelle de l’art, réfléchissant aux rapports entre art et société du point de vue économique et politique. Le second volet de son exposition « Temps partiels » matérialise l'engagement critique de Matthieu Saladin par une dizaine d'interventions inédites, spécifiquement conçues en écho avec le contexte du centre d'art. Comme son titre l'introduit, « Flextime » analyse les logiques et modes opératoires qui déterminent notre rapport au travail et plus particulièrement à sa temporalité, depuis l'âge industriel jusqu'à la dominante néolibérale du présent. Les œuvres font irruption au sein de la vie du lieu : elles proposent un planning de travail au ralenti, dérégulent le mécanisme de l'horloge, rythment chaque jour avec la commémoration d'une grève, analysent l'impact dans les sondages ou la résonance médiatique des mouvements sociaux, réduisent l'intensité de l'éclairage selon des indicateurs issus de la sociologie de travail... L'ensemble des propositions est porté par une scénographie composée avec le mobilier de travail de l'équipe.
Horaires des expositions : du mercredi au samedi | 14h - 18h
(fermeture du 23 déc. 2019 au 5 janv. 2020)
METRO : Barrière de Paris (Ligne B), puis 15 min à pied ou bus 41, arrêt Pradet
BUS : 27 arrêt Lycée Toulouse-Lautrec (terminus)
VELO : stations VélôToulouse 252 (devant le Lycée Toulouse-Lautrec) et 153 (devant Leader Price), trajet de 15 minutes.
Date et Heure
Du 09/10/2019 au 18/01/2020 14h - 18h
Lieu
BBB centre d'art, 96 rue Michel - Anges, 31200 Toulouse
Mail
contact@lebbb.org
Téléphone
05 61 13 37 14
Site Web
Plus d'infos sur www.lebbb.org
Gratuit

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Toulouseweb 7297 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine