Magazine Politique

Le Gouvernement fait d’une pierre deux coup : il abat la solidarité et le revenu universel !

Publié le 14 novembre 2019 par Radicallibre77

Communiqué du mouvement Les Radicaux de Gauche – LRDG sur la politique sociale du gouvernement.

A retrouver aussi sur son site web LesRadicauxdeGauche

Le Gouvernement et Cap collective organisent un simulacre de consultation sur ce qui a été tristement appelé le « Revenu Universel d’Activité – RUA » mais qui n’est rien d’autre qu’une fusion des actuels minimas sociaux.

Une consultation aux règles toujours opaques et aux méthodes contestables. Nous avons déjà parlé de l’entreprise Cap Collective, qui organise toutes les « consultations » du gouvernement depuis 2015 dans la plus grande opacité, sans avoir ouvert son code alors qu’elle s’y était engagée. L’algorithme et la présentation des données sont laissées à l’appréciation arbitraire de Cap Collective et du commanditaire. Une vidéo d’Agnès Buzyn inaugure la consultation, nous priant de croire que la volonté du gouvernement est de permettre aux plus pauvres de vivre décemment et d’accéder aux aides auxquels ils/elles ont le droit.

Encore une fois, une opération de communication malhonnête qui vide le sens même du revenu universel ! En le conditionnant à l’activité et liant son montant aux revenus de l’activité, il n’a absolument rien à voir avec le revenu universel versé à tout.e citoyen.ne, sans condition de ressource ou d’activité, proposé en 2017 par Benoît Hamon lors des présidentielles et souhaité par une part importante des français.es. Plus grave, en fusionnant des minimas sociaux il aggrave la précarité d’une part importante de celles et ceux qui y seraient éligible.

Les arguments avancés sont : augmenter le dépôt de demandes d’allocataires potentiel.le.s, favoriser le retour à l’emploi et « restaurer la confiance de nos citoyens envers notre système de protection sociale ». Arguments qui viennent se briser sur les propositions du ministère énoncées dans cette consultation en ligne :

  • « Calculer le revenu d’activité selon les revenus les plus récents ». Cette proposition, alliée à la réforme du chômage, ne nous laisse aucun doute quant à son incapacité à accompagner vers le retour à l’emploi !
  • La seconde proposition nous explique que ce RUA bénéficiera aux personnes handicapées et aux personnes âgées les plus pauvres. La même population qui, aujourd’hui, touche déjà des minima sociaux mais se verra stigmatisée car le RUA ne sera plus versé en fonction de leur situation (handicap, âge, …) mais de leur activité ou non-activité supposée.
  • Sur le fonctionnement de ce RUA la seule question posée par le ministère des Solidarités et de la Santé, est liée à la condition d’attribution en fonction des ressources de la personne et du foyer.

Puisqu’Agnès Buzyn nous rappelle que « notre système de solidarité fait la fierté de la France », nous aurions aimé que le gouvernement s’attelle à le restaurer pour le faire fonctionner comme il le devrait, après l’avoir tant sacrifié au libéralisme ! Mais Les Radicaux de Gauche, comme les français.es, ne sont pas dupes de cette opération de communication sans envergure à des fins électorales.
Le revenu universel est un sujet d’avenir trop important pour le laisser salir par ce gouvernement actuel. C’est un outil du changement de société, de notre modèle économique et du monde du travail, que nous devons traiter en profondeur afin de le proposer et de le porter avec nos concitoyen.ne.s.

Contribution de Mélanie RAPHAËL-BÉTHUNE,
Déléguée nationale à la communication LRDG


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Radicallibre77 77 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine