Magazine Culture

Critiques Séries : The Mandalorian. Saison 1. Episode 2.

Publié le 15 novembre 2019 par Delromainzika @cabreakingnews

The Mandalorian // Saison 1. Episode 2. Chapter 2 : The Child.


Je vais sûrement me répéter, mais commençons par le vrai problème de The Mandalorian : la durée des épisodes. Je comprends qu’avec des épisodes qui doivent coûter très cher ce n’est peut-être pas possible d’ajouter une demi-heure. Cependant, avec seulement 30 minutes, il est difficile de creuser énormément le tout et je trouve ça dommage car l’univers de The Mandalorian est intéressant et donne envie de s’y intéresser.

Quoi qu’il en soit, « Chapter 2 » est un épisode vraiment mignon pour la simple et bonne raison que le bébé est mignon. On sent que The Mandalorian veut parler à toute la famille et notamment aux jeunes publics. C’est aussi un épisode qui démontre enfin ce que la série va faire par la suite et c’est plutôt rassurant. Contrairement au premier épisode qui était assez lâche sur le personnage et qui ne semblait pas vraiment l’embarquer totalement en dehors de scènes d’action, cet épisode fait l’inverse. Avec notre héros on part à la rencontre de personnalités de l’univers de Star Wars et l’on suit une histoire de babysitting amusante qui permet de développer aussi le héros sous un angle totalement différent de la grosse brute. Cette créature qui a en plus de ça tout d’un bébé Yoda est parfait pour tous les fans de Star Wars.

Et ce qui m’a fasciné dans cet épisode c’est clairement le fait que The Mandalorian joue aux antipodes de la série de mercenaires ou de western moderne. Il y a ici des personnalités adorables, des faces à faces rythmés et musclés (notamment avec ce rhinocéros) et d’autres moments tout aussi fascinants. Notamment car The Mandalorian parvient à développer un peu mieux la personnalité de son héros ici que dans le premier épisode (encore une fois malgré le temps imparti relativement court). C’est un épisode qui permet de percevoir aussi le genre d’intrigues que l’on verra chaque semaine et c’est un truc qui me donne envie de poursuivre l’aventure (et c’est étonnant pour moi qui n’ait jamais été le grand fan de Star Wars).

Et enfin, l’humour qui se dégage de cet épisode rend alors The Mandalorian beaucoup plus engageante. Le fait que cela ne soit pas qu’une simple série d’action donne alors au téléspectateur l’occasion de voir des aspects plus légers de l’univers de Star Wars qui s’avèrent finalement intéressants. Si le premier épisode était pour moi assez raté dans sa façon d’entreprendre l’histoire, ce second parvient à me réconcilier à sa façon.

Note : 7/10. En bref, un épisode certes trop court mais qui fonctionne et permet de développer un peu mieux l’univers de The Mandalorian que le tout premier épisode.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte