Magazine Santé

CHIRURGIE BARIATRIQUE : Des bénéfices cardiovasculaires aussi !

Publié le 18 novembre 2019 par Santelog @santelog
La chirurgie de perte de poids permet aussi une réduction du risque de crise cardiaque récurrente et fatale

Ces chercheurs parlent de « chirurgie métabolique » au même titre que de « chirurgie bariatrique » ou de chirurgie de perte de poids, prenant parfaitement en compte les bénéfices métaboliques apportés par cette chirurgie, aujourd’hui bien documentés. L’étude, présentée à l’ObesityWeek 2019, confirme un nouveau bénéfice de cette chirurgie de perte de poids, une réduction du risque de crise cardiaque récurrente et fatale, un type d’événement étroitement lié à l’obésité. Si ce résultat ne surprend pas, la réduction du risque est évaluée pour la première fois et l'étude vient élargir encore les avantages de cette chirurgie chez ses candidats atteints d’obésité morbide.

Les patients obèses à antécédents cardiaques réduisent de moitié leur risque d'infarctus

L’équipe de la Cleveland Clinic (Floride) a comparé les résultats cardiovasculaires d’environ 8.200 patients ayant subi une chirurgie métabolique et de plus de 79.000 patients, tous ces participants souffrant d’obésité sévère et présentant des antécédents de maladie cardiaque. Près de la moitié des patients ayant subi la chirurgie métabolique avaient également des antécédents de diabète et 73,3% avaient une hypertension artérielle, tandis que les patients n’ayant pas subi la chirurgie présentaient des taux plus élevés de ces 2 comorbidités, facteurs de risque de maladie cardiaque- sans compter que l'obésité est également un facteur de risque majeur de cardiopathie et de crise cardiaque fatale-. Tous les patients avaient un IMC > 35. L’analyse montre que :

  • avec cette chirurgie, les patients obèses ayant des antécédents de maladie cardiaque réduisent de moitié leur risque de crise cardiaque et d’insuffisance cardiaque systolique : en synthèse, les patients qui n’ont pas subi de chirurgie métabolique ou bariatrique s’avèrent, précisément, 1,87 fois plus susceptibles de développer une insuffisance cardiaque systolique, vs ceux qui ont subi une chirurgie ;
  • la chirurgie métabolique semble protéger contre le décès d'infarctus du myocarde ou de crises cardiaques récurrentes : ainsi, elle permet à ces patients obèses de réduire par 2,5 leur risque d’infarctus (ou crise cardiaque) ;
  • enfin, elle permet un meilleur contrôle du diabète chez les patients pré et diabétiques.

« Ces résultats suggèrent pour la première fois que la chirurgie bariatrique peut prévenir le développement de l'insuffisance cardiaque systolique et réduire considérablement le nombre de décès liés à un infarctus du myocarde chez les patients présentant un risque cardiovasculaire plus élevé qu’en moyenne », conclut l'auteur principal de l'étude, le Dr David Funes chercheur associé à l’Institut bariatrique et métabolique de la Cleveland Clinic.

La chirurgie métabolique a également des avantages cardiovasculaires importants et devrait donc être envisagée dans le plan de traitement des patients souffrant d'obésité sévère et de coronaropathie.

Cependant, l'essentiel reste de traiter l'obésité le plus tôt possible afin de ralentir la progression de la maladie cardiaque, préserver la fonction cardiaque et de réduire les autres facteurs de risque, notamment l'hypertension et le diabète.

Source: ObesityWeek 2019 5-Nov-2019 Metabolic surgery cuts likelihood of recurrent and fatal heart attacks

Plus sur la Chirurgie bariatrique sur Obésité Blog

Équipe de rédaction Santélog Nov 18, 2019Rédaction Santé log




Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine