Magazine Bébé

Un environnement sain pour mon enfant

Publié le 21 novembre 2019 par Dominique Le Houézec

UN ENVIRONNEMENT SAIN POUR MON ENFANT


Comment limiter le contact avec les perturbateurs endocriniens avant et pendant la grossesse ? Grâce à des mesures simples, il est possible de réduire l'exposition à des substances potentiellement nocives pour la santé de la mère et/ou surtout celle de l'enfant à naitre.



Qu’est-ce qu’un perturbateur endocrinien ?


Un perturbateur endocrinien (PE) est une molécule de notre environnement capable de mimer, bloquer ou modifier le fonctionnement de nos hormones, même à très faibles doses.Ces produits peuvent être absorbés par 3 voies : orale, respiratoire et transcutanée (alimentation, air intérieur ou extérieur, cosmétiques appliqués sur la peau). Ce risque est majoré lors de « périodes clés » ou l'activité hormonale est intense: la vie fœtale, la petite enfance et la puberté.

Aliments et leurs contenants
UN ENVIRONNEMENT SAIN POUR MON ENFANTUN ENVIRONNEMENT SAIN POUR MON ENFANTPour éviter les pesticides de l’alimentation traditionnelle, consommer le plus possible de fruits et légumes « bio », de saison, achetés si possible sur un marché ou chez un producteur local. Ceux-ci seront soigneusement lavés et épluchés. Lait, laitages et œufs « bio ».  Préférer les petits poissons pour éviter les métaux lourds et le PCB (anchois, bar, haddock, hareng, limande, maquereau, morue, mulet, rouget, sardine, sole et un peu de saumon ou de truites sauvagespour leurs oméga 3…).


UN ENVIRONNEMENT SAIN POUR MON ENFANT

Label Bio européen

Les aliments industriels « transformés » sont à bannir pour leur préférer des aliments frais ou surgelés et la cuisine faite maison. Les petits pots pour bébé peuvent être consommés sans crainte car très surveillés, mais il faut plutôt éviter la facilité des plats tout prêts chez le nourrisson ("Blédichef" et compagnie). Les aliments en conserves sont à éviter au maximum de même que les canettes de boissons car elles contiennent un film intérieur plastifié (bisphénols). Jeter les biberons en plastiques pour n’utiliser que des biberons en verre. Limiter le contact avec les contenants en plastiques (phtalates), en particulier lors d’un chauffage au micro-ondes. Privilégier les contenants en verre, inox, céramique, fonte et éviter les ustensiles de cuisine recouverts de Téflon qui risque de se mélanger aux aliments.L’eau du robinet est à éviter si possible durant ces périodes de grossesse et chez le nourrisson. Des polluants (pesticides) y sont parfois présents selon les sources et les régions. Les eaux embouteillées peuvent être utilisées à la place à condition de stocker les bouteilles dans un endroit frais car le plastique se dégrade à la chaleur.

Produits de toilette et cosmétiques 

Durant la grossesse et lors de l’allaitement, le mieux est d’être très économe en cosmétiques (fond de teint, teintures capillaires, déodorants, vernis à ongles…) car la plupart contiennent des additifs dont certains sont des PE. Sinon privilégier les produits portant un vrai label « bio » (Ecocert, Cosmétique bio, Nature et progrès, BDIH…). 



Les allégations publicitaires de certains industriels "produit bio", "certifié bio", "produit naturel" ou des logos non labellisés n'ont aucune valeur si l'un des écolabels certifiés ci-contre ne sont pas visibles.

 

Les huiles essentielles sont contre-indiquées pendant grossesse et allaitement car elles peuvent passer chez le fœtus et le nourrisson. Pour le bébé dont la peau est très fine et perméable, le minimum de produits de toilette est préférable : un savon sur-gras sans parfum, si la peau est sèche une crème naturelle (Cold Cream, cérat, beurre de karité…) et du liniment oléo-calcaire pour les soins du siège. Les lingettes sont à proscrire (phénoxyéthanol et parfums chimiques allergisants). Pour plus de détail, on peut lire l'article "Les cosmétiques, c'est pas automatique" et "lingettes bébés"

Produits d’entretien et phytosanitaires


Tous les sprays désodorisants ou insecticides sont à bannir de même que les parfums d’ambiance car ils polluent l’air intérieur que l’on respire. Mieux vaut penser à ouvrir les fenêtres (au moins 15 mn. par jour) pour bien aérer, même en hiver, et utiliser une VMC nettoyée et efficace pour chasser l’excès d’humidité et les poussières imprégnées de polluants. 

Les poêles à pétrole et le feu de cheminée libèrent des composés organiques volatiles (COV) et parfois de l’oxyde de carbone. 

N’utiliser pour le ménage que l’aspirateur, des lingettes en microfibres pour la poussière et des produits d’entretien éco-labellisés (Ecocert, Ecolabel européen, NF environnement). UN ENVIRONNEMENT SAIN POUR MON ENFANTLes femmes travaillant en atmosphère contaminée par les pesticides (agricultrices, maraichères en serre…) ou les solvants (coiffeuses, esthéticiennes, métiers d’entretien…) devraient pouvoir être éloignées de ces facteurs de risque durant toute la grossesse et leur période d’allaitement. Le contact avec les insecticides pour animaux (colliers, pipettes…) peut être dangereux. Lire pour plus de détails "Anti-puces pour animaux, danger chez l'enfant"


Vêtements et jouets


Les vêtements neufs seront lavés à l’eau chaude pour éliminer des résidus chimiques. Éviter de choisir des vêtements antitaches ou retardateurs de flamme imprégnés de PE (fluor, brome).
Les jouets en plastique (phtalates) que l’enfant porte à la bouche seront réduits au minimum. Privilégier les petites peluches en fibres naturelles, lavables, les poupées et doudous en tissus, également lavables et en nombre raisonnable. Sélectionner impérativement la norme C.E (Conformité Union Européenne) ou des écolabels assurant l’absence de produits nocifs (Oeko-Tex, SpielGut, NF environnement).

Mobiliers et peinture

  Les meubles en bois bruts sont préférables à l’aggloméré (dégagements de colles et vernis avec du formaldéhyde). Les travaux de peinture émettent des solvants qu’il est important d’éviter. En cas de travaux intérieurs, laisser la fenêtre ouverte pour bien aérer et sélectionner les produits A+

Préférer d’une manière générale l’ameublement, l’habillement, les produits d’entretien ou de bricolage comportant un logo écologique certifié  (NF environnement, Écolabel Européen).UN ENVIRONNEMENT SAIN POUR MON ENFANT

Dominique Le Houézec 


Quelques sites complémentaires utiles :
-   - Santépublique France
-   - Agence française pour la promotion de l’agriculture biologique 
-   - ASEF  (Association santé environnement France)
-        - WECF France(Women Engage for a Common Future)
   - Sabotage hormonal (Réseau Canadien)
Et une application facile à utiliser, à télécharger sur un smartphone : 
« MaMaison Santé » proposée gratuitement par la Mutualité française

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Dominique Le Houézec 788 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte