Magazine Bons plans

Le talent a un nom : Anna Ferrier, illustratrice voyageuse

Publié le 21 novembre 2019 par Larrogante

Anna Ferrier, c’est une superbe illustratrice, mais pas que ! Avec ses dessins, on a le sentiment que cette divine jeune femme arrive à capter des scènes de vie, des êtres aux corps modernes et branchés, des textures, des coupes, des couleurs… Comme une sociologue de l’être humain, des femmes dans toutes leurs formes, Anna Ferrier a un talent monstre. Son coup de crayon est original, ravageur, joli, on est un peu jalouses de ce don qu’elle entretient en voyageant entre Londres, New York, Hong Kong ou dans le train ! Alors, qui est cette artiste vagabonde, douée et particulièrement attachante ? Interview en mots et non en dessin, pour notre plus grande joie !

Hello Anna, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je suis illustratrice, je suis née à Paris, j’ai fait mes études à New York et je vis maintenant à Londres. Mes dessins sont souvent composés de silhouettes urbaines, qui nous donnent à voir l’ennui et la beauté des scènes de la vie quotidienne. Ce sont ces petits trucs ordinaires qui par la représentation deviennent extraordinaires !

Illustrer, c’est un peu comme être scénariste, on en choisit le décor, les personnages, l’intrigue…

Le talent a un nom : Anna Ferrier, illustratrice voyageuse

Te souviens-tu de ton premier dessin ?

Mon premier dessin devait être un têtard comme tout le monde ! En fait, c’est beau cette vision qu’a l’enfant de se représenter comme un tout. La tête et le corps sont la même entité, il n’y pas de différence. On ressemble tous à un oval. Si on voyait les choses comme ça à l’âge adulte ça nous éviterait quelques névroses !

Comment es-tu devenue illustratrice ? 

Dans le désir de créer, il y a souvent un sentiment d’inadéquation au monde. On aimerait qu’autour de nous les choses soit différentes et donc on les dépeint à notre manière, telles qu’on les voit ou qu’on aimerait les voir. Illustrer, c’est un peu comme être scénariste, on en choisit le décor, les personnages, l’intrigue… Toute petite, j’ai adoré ce pouvoir de l’imagination.

OK-anna-ferrier-tafmag-bigger-splash2.jpg

Qu’est-ce que tu aimes dans ce boulot, dans cette passion ?

La facilité à s’adapter à tous les supports, tous les lieux, tous les médias.

Comment ça se concrétise pour toi, ça part d’une idée ? D’une envie ?

Je ne choisis pas vraiment ce que je vais dessiner, tout se fait dans l’instant, c’est la première ligne qui va dicter la forme puis le sujet. J’aime que l’image se compose par elle même au fur et à mesure. Illustrer, c’est laisser parler son inconscient, ça donne des surprises. Ma plus belle inspiration, c’est mon entourage, les visages de ma vie !

OK-anna-ferrier-tafmag-echauffement

Ton univers tourne pas mal autour des femmes, pourquoi ?

Oui c’est vrai, les femmes m’inspirent constamment. J’ai grandi entourée de femmes très fortes, méritantes et surtout constantes, ce qui est une très grande qualité que je n’ai pas du tout ! Elles ont construit la base de mon arbre et les hommes, les branches et les feuilles, plus mouvantes, plus fragiles !

Le talent a un nom : Anna Ferrier, illustratrice voyageuse Le talent a un nom : Anna Ferrier, illustratrice voyageuse Le talent a un nom : Anna Ferrier, illustratrice voyageuse

A-t-on avis, quel est le personnage ou la personne que tu ne te lasseras pas de dessiner ?

Il n’y a pas un personnage mais plutôt des personnages qui créent une humeur. Je ne pourrais jamais me lasser de dessiner l’ennui et le mouvement je crois.

View this post on Instagram

👉Draw it in your own style @poppycrew 💋💄🍒#drawinyourownstyle #drawing #diyos #draw #drawer #digitalart #digital #digitaldrawing #art #artist #artistonintsgram #artistsoninstagram #design #illustrate #illustration #illustrator #illustrated #illustrations

A post shared by Anna Ferrier (@annaferrier_illustration) on Nov 12, 2019 at 9:58am PST

Comment travailles-tu au quotidien ?

Je dessine partout sauf chez moi ! L’inspiration est toujours ailleurs. Je peux être très productive en écoutant France Inter ou en étant dans un train. Mon trait n’est jamais aussi satisfaisant que lorsque je suis dans un moyen de transport, c’est la sensation d’avancer vite qui me donne confiance.

View this post on Instagram

My book is available at the very chic @claphambooks in South London ( to all my little Squirrels) 🐿📙 @colouroffood #booklaunch #unjourundessin #tafmag #london #illustration #artist #bookshop #automne

A post shared by Anna Ferrier (@annaferrier_illustration) on Sep 29, 2019 at 10:35am PDT

Vous pouvez retrouver le travail d’Anna Ferrier dans son livre « Un jour, un dessin », mais aussi la suivre sur Instagram. 


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Larrogante 5493 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines