Magazine Autres sports

L’heure de la rédemption

Publié le 22 novembre 2019 par Allezlesbleus

L’heure de la rédemption Comme c’est à Qc que cette ultime partie sera jouée,
D’écrire mon game preview en poème en "é" plusieurs m’ont convié,
À ce simple défi j’allais m’attaquer,
Quand j’ai finalement réalisé,
Qu’à personne je n’avais besoin de prouver,
Que moi aussi j’avais fini, ma sixième année!
C’est donc dans une forme plus classique que vais continuer,
Et ainsi, je pourrai m’assurer,
Que les yeux de mes Bleus lecteurs pourront arrêter de saigner!
C’est donc ce samedi, dans l’antre du mal, que les Carabins chercheront à obtenir la rédemption, sur ces mêmes terres hostiles, de leur dernière participation à la finale de la Coupe Vanier. À l’époque, menés par un quart-arrière meurtri. Ils s’étaient fait surprendre par un plan de match solide dès le départ et avaient manqué de temps pour pouvoir éviter la défaite.
Cette année ils affronteront, pour la première fois de leur histoire, les champions de la Coupe Mitchell, les représentants de l’Ouest, les Dinos de Calgary… Encore une équipe vêtue de Rouge.
Les Carabins trouveront surement des airs des familles entre l’équipe de l’Alberta et ses deux derniers adversaires, le Rouge et Or et les Axemen. Outre les mêmes couleurs, tout comme ces deux équipes, les Diplodocus possèdent une attaque qui marque des points à la pelletée. Tout comme les Axemen ils sont menés par un QA vedette armée d’un bras d’exception. Et tout comme le Rouge et Or ils possèdent deux lignes monstrueuses composées de joueurs étoiles autant capables d’ouvrir des autoroutes que de presser les quarts adverses.
Comme nous venons de le dire, l’attaque des Brontosaures est l’une des plus productives au Canada. Menée par le quart québécois de 5e année, A. Sinagra, elle a marqué plus de 32 points en moyenne par rencontre cette année. Malgré qu’il ait été ralenti par les blessures, Sinagra a tout de même recueilli plus de 2 736v par la passe en plus de marquer 19 touchés en 10 rencontres.
Pour le supporter dans sa tâche, le pivot de Pointe-Claire peut compter sur un trio de receveurs parmi les plus dangereux au pays. Le joueur étoile J. Philpot ainsi que ses collègues Boath Dallas (meilleur nom de football EVER) et D. Nathanael. Ceux-ci risquent d’en faire voir de toutes les couleurs à la tertiaire de Carabins. À eux trois, ils ont amassé près de 1 800v et ont franchi la zone des buts à 17 occasions pour des majeurs.
Sans être la plus explosive, avec ses 157v en moyenne par partie, l’attaque au sol des Edmontosaurus devra être tenue en respect.
Pour contrer cette machine offensive, les Carabins devront utiliser exactement le même plan défensif qu’ils ont utilisé la semaine dernière contre H. Guenard et l’attaque des Axemen. En maquillant les couvertures des secondeurs, ils se devront de couper rapidement les deux premières lectures de Sinagra et ainsi le forcer à tenter de les battre par la course.
Sacké à 3 reprises la semaine dernière, Sinagra a tendance à trop souvent vouloir courir lui-même avec le ballon ou à rapidement vouloir s’en débarrasser, sans égard aux risques de revirement, devant une pression adverse.
Aussi grosse soit la ligne offensive de Calgary, elle a toute de même été victime de 21 sacs au cours de la dernière saison. L’athlétisme et la rapidité du MightyFront7 risquent d’être mis à l’épreuve devant un adversaire aussi costaud. Cependant, la patience risque d’être payante quand le poids des kilos en trop se fera sentir.
Attendez-vous à assister à une avalanche de coutes passes de 8-9 verges dans les flancs, comme UBC l’avait fait en 2015. Mais cette fois-ci, soyez assuré que l’équipe n’attendra pas à la mi-temps pour faire les ajustements. Rédemption
La défensive des Tenontosaurus accorde en moyenne plus de 21 points par partie cette année. Menés par le plaqueur recrue J-Min Pelley, au coup plus large qu’une cuisse de B. Marion, la LD a réussi à appliquer de la pression tout en limitant les gains au sol à un maigre 106 verges par partie. La tertiaire de son côté a moins brillé en accordant près de 250v par la voie aérienne en moyenne cette année.
C’est sur ce niveau que devra s’attaquer rapidement l’attaque Bleue. Après leur performance au sol la semaine dernière, la défensive des Dinos tentera surement utiliser la grosseur de ses joueurs de ligne pour remplir la boite. Ce faisant, ça libéra l’espace qui permettra au jeu aérien des Carabins de pleinement s’exprimer. Les Carabins se devront de frapper vite et fort pour fixer le rythme de la partie. Rédemption
Par contre, nous l’avons vu la semaine dernière en Nouvelle-Écosse, en novembre, aucune équipe ne peut prétendre à la victoire sans un jeu au sol efficace. Le retour probable du porteur de ballon étoile des Carabins #Rythme FM, jumelé à la résurrection de #33 R Malki seront des armes indispensables fasse à l’imprévisible Nordet qui sévit toujours au PEPS.
Au moment d’écrire ses lignes, nous ne savons toujours pas qui sera la QA partant samedi. Personnellement, j’opterais pour #FPP, mais après avoir vu #3 Dimitri découper les Morues la semaine dernière comme dans le bon vieux temps, je ne serais aucunement inquiet s’il était de retour aux commandes de l’équipe.
Finalement, nous venons d’en parler, avec l’instabilité de la température de novembre, surtout à Qc, l’apport des US devient crucial. À ce niveau, le botteur des Vulcanodons possède une très bonne jambe en situation de dégagement, mais avec une moyenne sous les 50% pour les placements, il risque d’être une source de stress plus qu’autre chose pour son équipe advenant une fin de partie similaire à 2015.
Le botteur de Carabins #18 LP Simonneau en saura probablement à ses derniers moments sur un terrain de football. Il voudra assurément finir sa carrière en force et ainsi nous faire oublier à tout jamais, sa performance de 2015. Rédemption.
Nous l’avons dit depuis le début de la saison, ça passe, ou ça casse. Les Carabins sont en fin de cycle et plusieurs leaders et joueurs d’impact en seront à leur dernière partie dans l’uniforme des Bleus. Beaucoup d’entre eux en seront à leur dernière partie de football de leur vie, et pour d’autres, cette partie sera peut-être leur unique chance de soulever le gros trophée à bout de bras. Et si de surcroit, cela peut se faire sur le logo de l’Ennemi juré, il ne faudrait pas manquer sa chance.
L’heure de la rédemption Pour une dernière fois en 2019 vous êtes tous conviez au Tailgate des Montagnards présenté par Services Pelletier, Gosselin. Venez vous réchauffer dans le lounge aménagé pour l’occasion. Comme toujours, des BBQ seront à votre disposition et de la bière sera disponible contre des contributions volontaires. On vous rappelle qu’un autobus est disponible pour ceux qui voudraient se joindre à nous, mais qui ne voudraient pas conduire jusqu’à Qc. Soyons nombreux pour encourager nos Bleus!
-MdM-

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Allezlesbleus 3540 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines