Magazine Humeur

van breda de oranjezicht

Par Leptitlu

au 18ème siècle les navires de la compagnie des indes néerlandaises qui passaient au cap sur leur route vers la malaisie, ne s'y arrêtaient que pour s'approvisionner en légumes et viande, afin d'éviter le scorbut chez les marins. c'était alors l'unique raison d'être de ce comptoir.

le marché d'oranjezicht, qui est au bout de notre rue, avait été créé pour cela, en 1719 par un monsieur van breda. il vendait aux bateaux les produits issus de ses 183 hectares et fut fermé lorsque la ville du cap, s'étant agrandie, a fini par l'assécher en pompant toute l'eau des sources avoisinantes pour la consommation de ses habitants.

c'est aujourd'hui un jardin communautaire ou chacun peut cultiver son petit lopin, pour avoir des fleurs ou des légumes, partager un moment, participer à des ateliers.

mais il reste encore le portique de la cloche

van breda de oranjezicht

l'enclos où étaient installés les marchands

van breda de oranjezicht

la grange de l'époque, de style cape dutch bien sûr (le propriétaire, van breda, était néerlandais)

van breda de oranjezicht

et les arbres, pluricentenaires

van breda de oranjezicht

aujourd'hui il reste un grand jardin tout joli

van breda de oranjezicht

ou chacun vient passer un petit moment

pour entretenir ses cultures

van breda de oranjezicht

l'un des descendants de ce van breda fut élu maire du cap en 1840



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Leptitlu 1395 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte