Magazine Médias

TFMA #252 « I am fire. I am death. 2.0. »

Publié le 30 novembre 2019 par Bigreblog

Bonjour les movievores!

Ajd, le TFMA revient après quatre ans avec un thème compliqué, mais pas plus compliqué que les émotions que ces scènes provoquent chez le spectateur: Les pires cliffhangers du cinéma 2.0.!

Pour rappel, un cliffhanger est donc une fin ouverte qui donne envie de voir la suite immédiatement. Et la première mouture se trouve ici.

😉

TFMA #252 « I am fire. I am death. 2.0. »

5. Pirates of the Caribbean: Dead man’s chest

TFMA #252 « I am fire. I am death. 2.0. »

TONTON HECTOR IS BACK BITCHES! (Ce que je préfère c’est qu’on avait dit à Keira, Orlando etc que c’était Anamaria, donc le personnage de Zoë Saldana, qui revenait. Genius.)

4. Hunger Games: Catching Fire

TFMA #252 « I am fire. I am death. 2.0. »

Je le place aussi bas parce que j’avais lu les livres, donc le cliff n’en était pas vraiment un. Ceci dit, « Bonsoir Katniss, ton district a été détruit, salut », c’est salaud. XD

3. Fantastic Beasts: Crimes of Grindelwald

TFMA #252 « I am fire. I am death. 2.0. »

J’ai envie de savoir si oui ou non Credence est un Dumbledore (personnellement je n’y crois absolument pas), donc vivement 2021, putain!

2. Back to the Future part II

TFMA #252 « I am fire. I am death. 2.0. »

Ok Marty, Doc est coincé en 1855 et toi en 1955. Well, fuck. XD

1. Avengers: Infinity War

TFMA #252 « I am fire. I am death. 2.0. »

On a beau savoir ce que foutu snap a provoqué, avoir chialé toutes les larmes de son corps juste avant le générique, on n’a qu’une envie: que la suite arrive! (Même si ladite suite était plus que moyenne…

:/
)

La semaine prochaine, on repart du côté des superhéros avec Les acteurs présents plusieurs fois dans les films Marvel! Les tricheurs, quoi.

😛
(Oui, Benedict, je te regarde)


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Bigreblog 1726 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte