Magazine

Pourquoi Park City attire-t-elle la faune ?

Publié le 05 décembre 2019 par Go11
Progressivement et tout au cours de ces dix dernières années, nous avons constaté une augmentation sensible de la faune autour des habitations de Park City.
Lorsque nous y sommes arrivés en 1985, l'endroit était remarquablement dépourvu d'arbres et nous ne pouvions observer que très peu d'animaux sauvages, à l'exception des écureuils terrestres au printemps, des pies toute l'année et des merles d’Amérique en été.
Et puis, peu à peu, tous les petits arbres qui avaient été plantés autour des maisons se sont mis à grandir et au dans cette dernière décennie, ont formés une véritable forêt urbaine, créant ainsi son propre environnement et encourageant l’établissement de pigeons, écureuils et l’incursion occasionnelle de coyotes.
Pourquoi Park City attire-t-elle fauneDans le même temps, en plus des trembles et des sapins, de plus en plus d'arbres variés ont été plantés, des arbustes de toutes sortes ont commencé à remplir la plupart des jardins et grâce à l'irrigation automatique, notre ville s'est transformée en une oasis de verdure fraîche et comestible qui ne pouvait qu’attirer chevreuils, orignaux et wapitis.
Et ce n’est pas autre chose que cette abondance de nourriture fraîche et cet environnement forestier qui a irrésistiblement attiré tout ce beau monde. Le manque de prédateurs naturels (à l'exception des véhicules motorisés) a également joué un rôle important dans l'explosion démographique de cette faune.
Cela dit, l’idée que la croissante fulgurante de notre petite ville a forcé ces pauvres créatures à fuir de leur habitat est une idée totalement fausse. Appelez ça une légende urbaine si vous préférez ...

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Go11 136 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte