Magazine Insolite

Une banane à 120 000 $ mangée au nom de l’art : la toile s’enflamme

Publié le 09 décembre 2019 par Golem13 @Golem_13

Le petit monde de l'art contemporain est rythmé par une actualité souvent clivante. Réjouissante, voire jubilatoire pour certains. Simplement aberrante pour d'autres. Nul doute que " l'affaire de la banane " compte parmi ces news auxquelles on ne peut rester insensible. En témoigne le florilège de réactions parfois cocasses qu'elle a suscité sur Twitter.

De quoi parle-t-on ?

À l'occasion de Art Basel Miami, l'une de foires majeures d' art contemporain qui s'est achevée ce dimanche, le stand de la célèbre galerie d'Emmanuel Perrotin proposait à la vente... une banane ! Pas une reproduction. Un vrai fruit, simplement scotché à coup de ruban adhésif sur un mur. Et cette idée a germé dans l'esprit de Maurizio Cattelan, un plasticien italien bien connu pour ses penchants à la provocation. Le prix ? Rien de moins que 120 000 $, soit environ 108 000 €. Malgré tout, l'oeuvre a aisément trouvé preneur.

Et, samedi 7 décembre, coup de théâtre : l'artiste américain David Datuna a relayé sur son Instagram une vidéo sur laquelle on le voit décrocher, peler puis manger le fruit. Présentée comme une performance, cette initiative a fait couler beaucoup d'encre, tant chez les médias que les internautes.

Du côté de Twitter

De nombreux membres de la communauté dénoncent une " fumisterie " qui serait le symptôme d'un art contemporain malade, faisant perdre ses lettres de noblesse à la création plastique. Tout en assurant la fortune d'opportunistes, bien sûr. Toutefois, d'autres twittos on prit la chose plus à la légère. Et Burger King, toujours prêt à lâcher un coup de com' original, s'en est même mêlé... Sélection.

Un artiste expose une banane et la vend 120 000 €, un autre artiste, performeur, la mange...
Les gens pensent que l'art contemporain va trop loin.
Moi pas assez : je pense que le premier artiste devrait manger le deuxième.

- Jean Chris (@_JeanChris) December 8, 2019

Il faut quand même être sacrément idiot pour acheter une banane 120 000 euros alors que pour le même prix, tu as de la crème chantilly avec dans n'importe quel restaurant parisien.

- Ronan Planchon (@RonanPla) December 8, 2019

N'avalez pas n'importe quoi. pic.twitter.com/3ao767nsaa

- Burger King France (@BurgerKingFR) December 8, 2019

Pour information, la Galerie Perrotin a annoncé qu'elle n'entendait pas porter plainte contre David Datuna. La banane du stand a simplement été remplacée, le prix de l'oeuvre n'étant pas liée à la banane en tant que telle, mais plutôt au concept de l'installation.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Golem13 2330373 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines