Magazine Humeur

prince albert

Par Leptitlu

un peu plus loin que Matjiesfontein, à 400 km du cap on est en plein désert, c'est le karoo, mais ci et là on croise de jolies petites villes, toutes pimpantes. c'est le cas de prince albert.

prince albert

bastion afrikaner, cette ville, arrosée par des sources naturelles, s'est bâtie autour d'une ferme qu'ont créé deux frères hollandais venus ici pour élever des vaches et faire du fromage. cette ferme existe toujours et on y fait toujours du fromage.

la bible autour de laquelle se rassemblait les familles, est bien représentée au musée de la ville. on se la transmettait de génération en génération et on écrivait dedans la composition de la famille et son évolution dans le temps. et bien sûr il y a des églises partout.


après les hollandais, les britanniques ont investi la ville et ont même été stationnés ici pendant la seconde guère anglo-boers. de nombreuses sépultures, d'une genre spécial, en témoignent.

prince albert

et de nouveau des demeures victoriennes

à colonnades et dentelle de fer forgé

ces ficus morts, au lieu d'être abattus ont été sculptés et représentent, si on est attentif, des personnages dont on distingue le mouvement des pieds

l'art est présent à prince albert,

notamment dans cette jolie galerie

prince albert

sans oublier la créativité et l'originalité

prince albert

mention spéciale pour les quilts qu'on trouve un peu partout. pour mémoire ce sont les hollandais qui ont importé cette technique aux états-unis. il était donc logique qu'on en retrouve en afrique du sud, fondée par des hollandais...

prince albert


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Leptitlu 1395 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte