Magazine Culture

Critiques Séries : Utopia Falls. Saison 1. Pilot.

Publié le 14 février 2020 par Delromainzika @cabreakingnews

Utopia Falls // Saison 1. Episode 1. Pilot.

Hulu croit peut-être avoir trouvé un nouveau Hunger Games avec Utopia Falls mais je dirais plutôt qu’ils ont trouvé ici sa version discount. Les dystopies ont eu leurs heures de gloire et je dois avouer que cela manque un peu à la télévision. C’est R.T. Thorne (Degrassi Next Class) qui s’est chargé de créer cet univers qui a tout pour plaire en apparence mais qui n’a rien de bien intéressant à offrir si l’on prend ce premier épisode en exemple. Pour un drame de science fiction, je dois avouer que les prémices sont les bons. Dans ce premier épisode, l’introduction de l’univers de New Babyl est suffisamment sympathique pour inciter le téléspectateur à aller au bout de cet épisode, puis les choses se compliquent rapidement. L’épisode enchaîne certains moments où les intrigues flottent et où les émotions que la série veut faire passer ne fonctionnent pas aussi bien que prévu.

Dans un futur proche, des adolescents sont choisis afin de participer à Exemplar, un prestigieux concours des arts, qui se déroule à New Babyl, une colonie en apparence idyllique. Bientôt, ils découvrent d'anciennes reliques culturelles dissimulées qui les amènent à remettre en question tout ce qu’ils ont appris. Contre toute attente, le pouvoir de la musique va initier un changement et exposer la vérité.

L’idée de mélanger à la dystopie des éléments plus artistiques n’est pas une mauvaise chose tant c’est peut-être plus original que de s’entretuer car il est vrai que l’on a déjà vu ce genre d’intrigues des dizaines de fois auparavant au cinéma et à la télévision. Mais… Utopia Falls aurait pu piocher certains éléments d’autres productions dystociques et s’en inspirer un peu plus. Car les personnages ne fonctionnent pas spécialement dans l’univers qui est dépeint. On ne s’attache donc à personne et il est difficile de continuer une série où personne n’est attachant. C’est la plus gros erreur d’Utopia Falls où chacun devient rapidement la tête à claques que l’on a envie de voir rapidement mourir. La vision du créateur est ambitieuse et les dix premières minutes de l’épisode sont plutôt bonnes. On sent aussi que Hulu a voulu que la série soit immersive mais au delà de tout ça, Utopia Falls a du mal à décoller. Car elle veut aussi développer les simagrées de chacun, sans que ceux-ci soient réellement passionnants. Le destin de nos « héros » est donc ridicule et loin d’être aussi intéressant que celui de l’héroïne de Hunger Games par exemple. De plus, Utopia Falls n’a pas compris qu’il fallait aussi développer l’univers de la colonie plus que des intrigues sans intérêt. Car c’est là où justement Utopia Falls pouvait devenir palpitante, mais non, tout est confiné dans un espace anxiogène. Dommage.

Note : 2/10. En bref, ce qui était plus que prometteur devient rapidement tout l’inverse. Dommage.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte