Magazine Culture

Critiques Séries : Katy Keene. Saison 1. Episode 2.

Publié le 14 février 2020 par Delromainzika @cabreakingnews

Katy Keene // Saison 1. Episode 2. Chapter Two : You Can’t Hurry Love.

Ce second épisode de Katy Keene ne fait que confirmer ce que je pensais du premier : Katy Keene est la série qui me manquait, cette petite bulle touchante et amusante qui me donne la banane chaque semaine. Sur certains aspects, la série ressemble un peu à Gossip Girl mais elle nous offre aussi un grand coeur grâce à son héroïne et je trouve ça juste magnifique. Je suis peut-être aussi trop émotif et c’est pourquoi j’ai senti les larmes monter à plusieurs reprises (Katy Keene chez ses beaux parents et la petite chanson au piano de Josie).

On nous laissait à la fin du premier épisode avec la demande en mariage de KO. Elle hésite et tout l’épisode permet à Katy Keene de se demander si elle aime vraiment KO ou bien si ce n’est que pour le fait qu’il est le seul homme qu’elle a eu dans sa vie. La question est intéressante et touchante, d’autant plus que l’ambiance de la série permet de créer de jolis moments et que Lucy Hale est parfaite sous les traits de ce personnage. Il y a un sacré joli mélange de bons sentiments qui ne sont jamais bourratifs et à de nombreuses reprises, la série sait comment faire pour me toucher et je donner l’envie de voir rapidement la suite. Dans la relation entre Katy et son ancienne patronne il y a quelque chose qui me rappelle ici une nouvelle fois Le Diable s’Habille en Prada et au fond c’est une bonne chose. La relation entre les deux femmes est un point fort comme les autres relations.

Buzz de son côté pensait que c’était fini pour lui à Broadway mais il aura une occasion de commencer en bas pour peut-être un jour espérer réaliser son rêve. Buzz est lui aussi un personnage touchant même si j’ai encore un peu de mal à m’attacher à lui. Disons que ses rêves de Broadway lui donne un intérêt, un peu comme Josie et sa passion pour la musique. Au fond, ce second épisode maîtrise très bien l’univers que Katy Keene cherche à dépeindre et son héroïne est déjà attachante. Que demander de mieux ? Le prochain épisode peut-être.

Note : 8/10. En bref, sans exagéré, Katy Keene m’a ici donné des « million reasons » de continuer l’aventure.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte