Magazine Santé

Les histoires d’amour finissent bien en général

Publié le 20 mai 2020 par Soph75

A l'aube d'un divorce ou d'une séparation, il arrive que le couple souhaite se séparer sans se déchirer et préserver les enfants, quand il y en a. La médiation familiale accompagne le couple dans la prise de décision et la mise en place des points concrets, pour l'intérêt de tous. Car on le sait pas toujours mais les histoires d'amour finissent bien en général!

Avant pendant ou après une séparation, le recours à la médiation familiale permet d'apaiser les conflits, de pacifier la situation, et de trouver des solutions réalistes et personnalisées. La médiation aide à renouer une relation à recréer un dialogue apaisé, dans une période où l'échange est devenu quasi impossible. En effet, les histoires d'amour finissent bien en général!

Pour certaines personnes se confier à un médiateur sur des sujets intimes peut s'avérer difficile et douloureux, alors que pour d'autres la présence d'un tiers libère la parole. La médiation facilite le dialogue, la coopération et la collaboration. La médiation familiale est un espace d'écoute et d'évaluation des difficultés familiales

Le médiateur familial, tiers impartial et indépendant, vous accompagne dans ce processus basé sur la collaboration plutôt que sur l'affrontement.

Qu'est-ce qu'un médiateur familial ?

C'est un spécialiste de l'écoute, de l'accompagnement et de la résolution des conflits. Le profil type du médiateur familial n'existe pas. Le médiateur familial est un professionnel qualifié, tiers impartial et neutre formé au droit et à la psychologie ; il est initialement avocat ou psychologue. Il existe depuis les années 80 le diplôme de médiateur familial c'est un diplôme d'état. Le médiateur familial est un spécialiste de l'écoute, de l'accompagnement et de la résolution des conflits.

Les histoires d'amour finissent bien en général!

Pourquoi contacter un médiateur familial ?

La médiation familiale n'a pas pour but de réconcilier les parties. Son objectif est de favoriser la communication et tenter de créer un climat propice au développement d'une relation parentale saine, dans l'intérêt des enfants.

Trouver ensemble des solutions, c'est l'autre but de la médiation familiale. Le médiateur familial est un facilitateur, il a des aptitudes à gérer le conflit entre les personnes opposées et des aptitudes pour accompagner les personnes à négocier leurs points de désaccord pour trouver des solutions.

La médiation familiale une démarche originale à l'amiable, pour vous, votre couple, votre famille, en parler pour y voir plus clair dans un moment difficile de la vie. Elle aide les personnes en présence à trouver une solution amiable. Pour cela un médiateur écoute en toute impartialité et favorise l'écoute mutuelle et le respect de l'autre. Il agit comme intermédiaire entre les parties, il les aide à identifier et à résoudre leurs différents et à trouver une solution négociée et acceptable pour eux.

Généralement, cela permet d'apaiser le conflit, et de conserver une entente après la séparation.

C'est reconnu pour être un processus efficace, puisqu'il propose de contribuer à restaurer des liens futurs harmonieux, avec une vie possible pour chaque membre du couple après la séparation.

Les rencontres se déroulent dans un espace neutre et confidentiel, l'intervention du médiateur familial respecte les principes de confidentialité et d'impartialité

La médiation familiale concerne toutes les personnes de la famille qui souhaitent renouer le dialogue, rétablir une communication satisfaisante pour chacun, trouver une solution aux conflits qui les opposent. Elle permet de faire le point sur les difficultés familiales, clarifier la situation, résoudre des différents familiaux à l'amiable. Elle s'appuie sur les principes d'autonomie et de volontariat, qui permettent aux personnes de prendre les décisions qu'ils souhaitent.

les sujets les plus traités en médiation familiale sont :

  • la garde des enfants
  • la pension alimentaire
  • le partage des biens et du patrimoine familial

Auprès de qui intervient le médiateur familial ?

Les couples qui envisagent de se séparer et veulent prendre le temps d'y réfléchir ensemble :

    aborder les sujets sensibles, les conséquences de la séparation, les aspects financiers

Les parents

Les parents en cours de séparation :

  • décider de l'organisation des enfants
  • rétablir la communication,

Les parents séparés

  • rétablir la communication
  • travail autour de la co parentalité, les familles confrontées à un changement de vie l'aménagement du temps de vie des enfants.

Les parents et adolescents

  • s'exprimer et être entendu
  • ajuster les places et les relations

Les familles recomposées

  • clarifier la place de chacun
  • entendre les valeurs de chacun

Autour du parent âgé

  • organiser la vie et l'entretien du parent vieillissant ou dépendant, concilier cohabitation et/ou autonomie
  • discuter des rôles de chacun dans la fratrie

Les couples homosexuels

  • Les droits de l'ex concubin qui n'a aucun lien biologique avec le ou les enfants.
  • L'ex concubin homosexuel dispose des mêmes droits qu'un ex beau parent après un divorce.
  • Donner un statut social et légal au parent non biologique semble primordial que le nom des deux parents soient inscrit, que la filiation soit établie et que les deux parents obtiennent un droit légal de garde et d'hébergement.
  • Donner une voix à ceux qui réclament le maintien des liens C'est le droit de l'enfant de pouvoir garder des liens avec ses deux parents.
  • Comment élever son enfant dans une famille homoparentale ?
  • Comment parler à l'enfant de ses origines? Sur les questions d'éducation les familles homoparentales se sentent souvent jugées ou stigmatisées, il est important de les accompagner dans leur besoin et leur questionnement légitime. La peur d'être de mauvais parents est souvent induite par la société.

Il est important de rassurer les parents, la parentalité n'est pas sexuée.

Dans la famille homoparentale que ce soit l'adoption la gpa ou une pma les enfants se questionneront sur leurs origines, cela peut être source d'inconfort pour la famille si le sujet devient tabou.

Très souvent, les enfants de couple homosexuels ont à défendre le contexte dans lequel il vivre. Les familles homoparentales se posent beaucoup de question s et sont très soucieux de l'épanouissement de l'enfant, ce qui les rend encore plus soucieux au moment de la séparation.

Le mode d'emploi

De l'entretien d'information aux accords écrits ou oraux

Avec l'aide du médiateur les participants vont :

  • faire le point sur la situation familiale, financière et juridique
  • identifier les sujets à traiter avec un ordre de priorités
  • réfléchir à ses besoins et ceux des enfants
  • étudier ensemble les différentes possibilités de garde et des droits de visite
  • écrire le sujet des désaccords et les raisons de ces désaccords
  • mieux comprendre leur situation
  • s'écouter différemment
  • exprimer leurs besoins
  • travailler sur leur communication
  • confronter leur point de vue

Pour arriver à un consensus, le médiateur doit s'assurer que les parties 'expriment leurs besoins et leurs désirs équitablement

  • Établir un climat de respect et d'égalité durant les séances de médiation familiale
  • Aider les parties à considérer les besoins des enfants
  • Chercher ensemble des solutions qui correspondent à leur situation
  • Prévenir les conflits futurs
  • La démarche est volontaire les parties peuvent la stopper à tout moment et le médiateur de même

IL est possible de rencontrer les parties avant pendant ou après une séparation ou un divorce.

AVANT pour une aide à la prise de décision

PENDANT pour travailler tous les points concrets liés à la séparation ou au divorce

APRÈS pour travailler autour d'un réaménagement ou d'une recomposition familiale

Après une séance d'information en individuel ou à plusieurs, qui présente aux personnes le cadre et le déroulement du processus de médiation, celles-ci décident librement et dans l'assurance de la confidentialité d'y participer. Bon à savoir :
  • La médiation peut se dérouler avant pendant ou après une procédure judiciaire.
  • Les personnes décident des sujets à aborder.
  • Les séances durent en moyenne une heure et demie et ont lieu en général tous les 15 jours.
  • Leur nombre varie entre 3 et 6 séances.
  • Un accord peut être rédigé, transmis aux avocats ou directement au juge.
  • Le médiateur familial propose un accompagnement différent et complémentaire celui des professionnels des champs de la santé ou du social.

Se parler pour avancer, la médiation familiale, s'adresse aux couples hétérosexuels ou homosexuels, aux familles qui les composent : conjoints et ex conjoints, parents, beaux parents, enfants, adolescents, grands-parents, fratries

  • parler, écouter, la communication dans le couple
  • clarifier vos désaccords, des couples divorcés et ou séparés
  • trouver des solutions
  • prendre des décisions face à la crise
  • éviter un contentieux
  • envisager un avenir différent

LA MÉDIATION FAMILIALE A DISTANCE PAR VISIO C'EST POSSIBLE

Dans ces temps difficiles et inédit, il est possible de trouver un lieu de médiation familiale pour se parler à distance.

La médiation familiale à distance peut être utile et aidante pour dépassionner et aider à prendre du recul sur la situation, pour co construire la co parentalité.

La médiation familiale par visio peut permettre à des parents géographiquement éloignés de pouvoir se parler.

La médiation familiale à distance par visio conférence c'est possible et utile...

Cependant, Certains médiateurs restent hostiles à la médiation par visio estimant qu'ils ne peuvent garantir tous les principes de la médiation familiale.

Renseignez vous dans un des lieux de médiation familiale proche de votre domicile.

QUI CONTACTER?

Pour trouver un médiateur familial, libéral ou salarié vous pouvez vous adresser à la caisse d'allocations familiales ou au tribunal de grande instance de votre ville.

Vous pouvez également vous adresser à la FEDERATION NATIONALE DE LA MÉDIATION FAMILIALE ( FENAMEF)

Ainsi qu'à la L'ASSOCIATION POUR LA MÉDIATION FAMILIALE ( APMF)

A lire : Les histoires d’amour finissent bien en généralCOUPLE : Et si on abordait certains sujets avant qu'il ne soit trop tard ?

On s'aime, on veut construire sa vie à deux, mais la vie de couple, ça reste compliqué, et il n'y a pas de recette toute faite pour la réussir !
Par contre, quand on a la fine oreille d'un conseiller conjugal, ou qu'on prend le temps de souffler et de dialoguer, on peut comprendre ce qui cloche réellement et ce qui se cache derrière les motifs de désaccord apparents. C'est le début de la paix retrouvée. Et quoi de plus efficace que de voir, avec un peu de distance, ce qui se passe chez les autres, pour comprendre ce qui se passe, aussi, chez soi ? Dans ce livre graphique sous forme de bande dessinée, une conseillère conjugale nous apporte ses éclairages autour des mots échangés lors des premières consultations dans son cabinet, où tout se devine déjà. On se reconnaît, on rit, on pleure un peu, et déjà se dessinent des pistes pour réapprendre à faire chemin ensemble...

Il faut qu'on parle - 60 sujets à aborder en couple avant qu'il ne soit trop tard, Caroline Kruse - Éditions du Rocher

Pascal Anger

Psychanalyste psychothérapeute familial et de couple

Formé en psychologie et en sciences de l'éducation université paris VIII

Médiateur familial DE

Assermenté auprès du tribunal de Paris


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Soph75 Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine