Magazine Santé

COVID-19 : Des images saisissantes de l’infection par SRAS-CoV-2

Publié le 12 septembre 2020 par Santelog @santelog
Des images microscopiques et saisissantes de l’infection des cellules épithéliales humaines par le coronavirus SARS-CoV-2 (Visuel Ehre Lab, École de médecine UNC).Des images microscopiques et saisissantes de l’infection des cellules épithéliales humaines par le coronavirus SARS-CoV-2 (Visuel Ehre Lab, École de médecine UNC).

Ces scientifiques du laboratoire de l'École de médecine de l'Université de Caroline du Nord viennent de publier, dans le New England Journal of Medicine (NEJM), des images microscopiques et saisissantes de l’infection des cellules épithéliales humaines par le coronavirus SARS-CoV-2. Ces images montrent des charges virales de SRAS-CoV-2 étonnamment élevées sur les épithéliums des voies respiratoires humaines surfaces, prêtes à propager l'infection.

 

Ces images ont été obtenues à partir de cultures de cellules épithéliales de voies respiratoires infectées par le virus SRAS-CoV-2. Ces images, très faciles à comprendre, suggèrent selon leurs auteurs, l'intensité de l'infection par le SRAS-CoV-2 des voies respiratoires.

Un nombre incroyablement élevé de virions produits et libérés par chaque cellule du système respiratoire humain (Visuel Ehre Lab, UNC School of Medicine)Un nombre incroyablement élevé de virions produits et libérés par chaque cellule du système respiratoire humain (Visuel Ehre Lab, UNC School of Medicine)

Des images qui selon leurs auteurs plaident pour le port du masque

En laboratoire, les chercheurs ont inoculé le virus SRAS-Co-V-2 dans des cellules épithéliales bronchiques humaines, qui ont ensuite été examinées 96 heures plus tard à l'aide d’une technique de microscopie électronique à balayage. Puis les images ont été re-colorisées. Elles montrent des cellules ciliées infectées avec des brins de mucus (jaune) attachés aux pointes des cils (bleu). Les cils sont les structures ressemblant à des cheveux à la surface des cellules épithéliales des voies respiratoires qui transportent le mucus (et les virus piégés) depuis les poumons. Les images montrent également la structure et la densité des virions du SRAS-CoV-2 (en rouge) produits par les épithéliums des voies respiratoires humaines. Les virions sont la forme infectieuse complète du virus libéré sur les muqueuses respiratoires par les cellules hôtes infectées.

Cette recherche en imagerie permet d'illustrer:

le nombre incroyablement élevé de virions produits et libérés par chaque cellule du système respiratoire humain.

Cette charge virale élevée contribue à expliquer la propagation de l'infection à plusieurs organes d'un hôte infecté et contribue probablement à la transmission élevée du COVID-19.

Ces images plaident en faveur de l'utilisation de masques par des personnes infectées et non infectées pour limiter la transmission du SRAS-CoV-2.

Source: NEJM September 3, 2020 DOI: 10.1056/NEJMicm2023328 SARS-CoV-2 Infection of Airway Cells

Plus sur COVID-19

Équipe de rédaction SantélogSep 12, 2020Rédaction Santé log




Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazine