Magazine

Trump, Satan et le pape

Publié le 26 septembre 2020 par Go11

Je suis un mauvais catholique, mais un fervent supporter du Pape François, l’homme à la tête de cette religion. 

Il est sans prétention, pragmatique et a beaucoup de soucis à se faire face à une Curie romaine résolue à lui résister, et en particulier à éviter de se faire empoisonner ou se prendre un coup de poignard dans le dos. 

Cela dit, beaucoup de gens, et j’en fait partie, ont dit que Trump était le diable incarné, en d'autres termes l'équivalent de Satan. C’est ça, aussi mauvais le prince des ténèbres. 

Trump, Satan et le papeJuste pour être sûr de ce que nous avancions, je me suis permis de demander au pape François ce qu’il en pensait, et voila ce qu'il m'a dit: « Satan n'est pas rigolo du tout, mais il ne ment pas trop souvent, pense assez aux autres, veut élargir sa clientèle car il est responsable et soucieux de faire croître son entreprise et de bien remplir son espace disponible. En revanche, Trump ment tout le temps, brûle tous ses ponts, ne fait confiance à personne, ne pense qu'à lui-même, fait faillite régulièrement et doit changer d'activité à chaque fois, car il a cette horrible réputation de ne pouvoir faire qu’une seule transaction, après quoi sa clientèle est aliénée » ... 

C’est là que j’ai dit : « Mais Satan est quand même un ange déchu ... » Le pape a alors répondu : « Puisque tu parle de chute, les actes de Trump tombent du ciel comme un énorme tas de fumier géant et puant, répandant son horreur sur notre planète si fragile. » 

Saint Père, merci d'avoir clarifié tout cela !


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Go11 136 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte