Magazine France

Steve Jobs a-t-il droit à la confidentialité de ses données médicales?

Publié le 23 juillet 2008 par Bernard Girard
Quand Georges Pompidou et François Mitterrand sont tombés malades, que les rumeurs ont commencé de courir, on s'est interrogé sur la meilleur manière de concilier la confidentialité des données médicales à laquelle ils avaient droit et la nécessité, pour les citoyens, de savoir  que la personne à la tête de l'Etat est en pleine possession de ses moyens.
Jusqu'à présent, ce type de questions était réservé aux politiques. On se les pose depuis quelques jours aux Etats-Unis à propos des dirigeants des entreprises cotées, depuis que l'on a remarqué la minceur extrême de Steve Jobs, minceur qui pourrait indiquer une reprise du cancer du pancréas dont il a été victime il y a quelques années.
Des papiers ont été publiés dans Business Week, dans le Wall Street Journal, dans le New York Post et le New-York Times et sur de nombreux blogs forçant Apple à expliquer l'origine de cette perte de poids. Mais c'est dans les milieux financiers qu'on se la pose avec le plus de "sérieux". Une chute du cours de l'action a suivi ces "révélations". Les responsables d'un fonds de placement ont même eu l'idée de demander à des médecins d'examiner dans le détail des photos récentes du patron d'Apple pour faire un diagnostic.
Chacun sait combien Steve Jobs est important pour Apple, comment il a redressé cette entreprise, mais tout de même… Il a aussi une famille, des enfants qui méritent d'être respectés au moins autant que les actionnaires.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bernard Girard 236 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte