Magazine

Obliger les parents à confier leurs enfants

Publié le 24 juillet 2008 par Micheljanva

Le droit opposable à la garde d’enfants d’ici 2012 est une promesse de Sarkozy. Dans cette perspective, François Fillon a demandé au député UMP des Alpes-Maritimes, Michèle Tabarot (mal notée dans le classement des députés pro-famille), de rédiger un rapport. Chose faite hier. En voici les principaux points.

  • Les 2-3 ans, la priorité : création de «jardins d’éveil» palliant le manque de structures intermédiaires entre la crèche et l’école. Les enfants seraient accueillis à partir de 2 ans jusqu’à leur entrée en maternelle. L’objectif serait de «favoriser l’éveil préscolaire», «stimuler les capacités linguistiques» et faciliter «la socialisation et la découverte de nouvelles expériences».
  • Nouveaux modes de garde : Les retraités vont être sollicités. Dans chaque relais d’accueil familial, ils pourraient devenir «papys et mamies sitters». Création également de maisons d’assistantes maternelles (MAM), dans des locaux mis à disposition par des entreprises ou des collectivités.
  • Modification du congé parental : plus court (un an contre trois actuellement !), mais mieux rémunéré.
  • Service d’accompagnement : création d'un site Internet et d'un numéro de téléphone unique.
  • Création de 320 000 nouvelles places, tous modes de gardes confondus.

On le voit clairement : l'objectif n'est pas d'aider les parents à s'occuper de leurs enfants mais de les inciter à les confier à des structures alternatives (réduction du congé parental et création de nouveaux modes de garde). Voici ce que demande la Doctrine sociale de l'Eglise :

"il faut éliminer tous les obstacles qui empêchent les époux d'exercer librement leur responsabilité de procréation et, en particulier, ceux qui contraignent la femme à ne pas accomplir pleinement ses fonctions maternelles." [§251]

"La société et l'État ne peuvent donc ni absorber, ni substituer, ni réduire la dimension sociale de la famille; ils doivent plutôt l'honorer, la reconnaître, la respecter et l'encourager selon le principe de subsidiarité." [ §252]

Michel Janva


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Micheljanva 645 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte