Magazine Bd

L'Eksploracja intime et cellulaire de Julie Michelin

Par Hectorvadair @hectorvadair
L'Eksploracja intime et cellulaire de Julie Michelin

C'est au sein d'une maquette superbe que se dévoile l'œuvre de science-fiction ambitieuse attachante et bigarrée d'une jeune autrice talentueuse en devenir.
Dans un futur relativement proche, des éléments de notre monde connu se mettent imperceptiblement à disparaître, comme par enchantement. Un phénomène de dématérialisation, plus ou moins naturel, semble à l'œuvre. Lorsque cela atteint les humains, une théorie scientifique est élaborée, et la décision d'envoyer un vaisseau aux confins de l'espace pour chercher les éléments d'un remède, prise. Une équipe de volontaires, dont Line et Marlène, embarque alors pour un voyage de cinquante ans terriens, missionnée pour rapporter l'Herbea Nauticeum et l'Obsidonita Kevlar, deux des matières organiques les plus stables qui, associées à d'autres, mettraient un terme à ces événements dramatiques. Une fois arrivée sur la planète inconnue repérée, rien n’avait préparé cependant l’équipe à ce qu'elle va découvrir...

L'Eksploracja intime et cellulaire de Julie Michelin

La maquette de ce bel album interpelle tout d'abord : beaucoup de savoir faire dans le façonnage de cet écrin coloré portant haut l'aspect graphique. Julie Michelin est passée par les arts-déco de Strasbourg et l'EESI d'Angoulême avant d'intégrer le villa Belleville où elle anime entre autre des ateliers de sérigraphie, et cela se voit. C'est cela dit le fanzine Obsidienne Magnétite (Mégot éditions) qui la révélé en 2014 et où elle a commencé à élaborer un univers fantasmagorique. Dans Eksploracja, l'autrice prend le temps de développer son propos et les lecteurs d'Aama (Frederik Peeters), ou le Tribut (J-Marc Rochette) ne seront pas trop dépaysé quant à l'approche scénaristique débridée, s'autorisant un beau voyage dans l'espace temps, poussant cependant plus avant encore que ses collègues dans les méandres de nos esprits. L'album Crépuscule de Jérémy Parodeau (2024) et surtout son aspect graphique moderne stylisé, peut aussi se poser en référence, bien qu'il soit ici davantage ébauché, "adolescent" et que ses couleurs foisonnantes très liquides "bavent» littéralement sur les pages. Un liquide quelque peu plastique aussi, dont l'élasticité est un élément essentiel du récit, ou plutôt des êtres étranges croisés sur cette planète lointaine. «Êtres chats» se dérobant derrière une sorte de combinaison  d'invisibilité, au pouvoir de permutation et de transformation sans limites.
D'abord effrayés, puis étonnés, les terriens laisseront finalement place à de la compréhension et à de la reconnaissance, pour un sauvetage hyper symbolique. C'est en tous cas une certaine idée que chacun pourra s'en faire, car ce que Julie Michelin a souhaité nous dire, tient à la fois de l'intime et de l'universel. Une exploration des corps et des âmes, qui ne laisse pas indifférent. Un choc esthétique et philosophique.
FG

L'Eksploracja intime et cellulaire de Julie Michelin
Eksploracja par Julie Michelin
Éditions l’Employé du moi (25€) 184 pages - 21 x 28 cm
ISBN 978-2-39004-078-1

Dispo                           
L'Eksploracja intime et cellulaire de Julie Michelin

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Hectorvadair 1484 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines