Magazine Finances

Onbird mâche le travail des courtiers

Publié le 09 juin 2021 par Patriceb @cestpasmonidee
OnbirdAprès les entreprises, en direct, puis les banques, c'est aux courtiers de crédit professionnel que Trésoria propose désormais sa technologie. L'objectif de la jeune pousse bordelaise reste inchangé : faciliter l'accès des PME aux solutions de financement les mieux adaptées à leur besoin et à leur situation, quel que soit l'intermédiaire qu'elles consultent.
La nouvelle offre est parfaitement claire et transparente : moyennant un abonnement facturé 149 euros par mois, sans engagement, le courtier dispose d'un outil qui, en quelques minutes et en évitant les complications administratives, lui permet d'évaluer les dossiers de ses clients et d'identifier les différentes offres auxquelles ils sont potentiellement éligibles parmi une vaste gamme d'options. Ainsi armés, il peuvent se concentrer sur ce qui fait leur valeur ajoutée, la négociation des financements.
Pour remplir sa mission, la plate-forme, baptisée Onbird, accompagne l'utilisateur dans un parcours optimisé destiné à collecter les quelques informations nécessaires sur le demandeur. Enregistrement de l'entreprise en 3 clics, transmission des liasses fiscales et relevés bancaires (imprimés ou électroniques) pour analyse automatique, description des besoins, et le tour est joué : un rapport complet, conçu pour maximiser les chances de succès, est élaboré instantanément, prêt à soumettre aux partenaires jugés pertinents.
Onbird
Naturellement, le premier avantage pour les courtiers est de les libérer des tâches bureaucratiques qui sont aujourd'hui les plus consommatrices de leur temps et sont les moins productives pour leur activité. En confiant celles-ci à un système automatique, ils peuvent consacrer enfin toute leur énergie à la recherche de clients et à leur expertise de conseil personnalisé, tout en étant capables de faire preuve à tout moment d'une réactivité et d'une efficacité qui ajoutent encore à leur différenciation concurrentielle.
Cependant, Onbird introduit une dimension supplémentaire essentielle dans la balance, à savoir ses plus de 50 fournisseurs identifiés et qualifiés à ce jour, en constante évolution grâce à sa veille, ouvrant les perspectives sur des produits, tels que le financement participatif, que la plupart des intermédiaires ne maîtrisent guère et hésitent donc à recommander, ratant de la sorte d'innombrables opportunités quand la poignée de solutions qu'ils ont l'habitude de distribuer ne convient pas à une situation spécifique.
Au cœur d'un marché qui se diversifie, mais dans lequel les attentes des entreprises se font également plus précises et plus sélectives, le modèle de Trésoria revêt un rôle critique pour un métier de mise en relation à la complexité croissante. En perspective, les professionnels les plus aguerris, banquiers comme courtiers, auront progressivement tous recours à une assistance logicielle intelligente, continuellement enrichie, indispensable pour maintenir la qualité de leurs services et rester à la pointe de leur savoir-faire.
Clause de transparence : j'ai investi dans Trésoria.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Patriceb 8194 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazine