Magazine Conso

La presse masculine homo...gène

Publié le 28 juillet 2008 par Thierry Piguet
Optimum L'homo élagantus peut se reférer dorenavant à 2 oeuvres incontournables et mensuelles pour amèliorer son style, son look, déambuler à Roland Garros sans se tromper de polo Lacoste ( il fallait porter un vintage en 2008) ou s'assoir à une terrasse d'un bar branché sans passer pour un has been car le bar n'est plus à la mode et aussi vide que son verre.
L'Optimum et GQ nous offrent une vision d'un monde masculin smart et beautiful. Comment orienter son choix vers l'un ou l'autre, sont ils complémentaires ou adversaires. Y'a t'il des différences frappantes ?
Au premier abord difficile de les distinguer. Après une politique marketing identique (le n° à 1€), le n° de juin est sorti avec une telle présence de marronniers (rubriques habituelles et classiques) qu'on se demande si les deux rédac chef sont pas cousins, déjeunent ensemble tous les jours ou ont échangés
leurs blackberry.
2 footballeur font la couv, Anelka coté L'Optimum, Thierry Henry cote GQ (Euro oblige. Coup de bol les 2 ont été sélectionnés). On aurait pu imaginer Lilian Thuram mais dans ce cas l'un des 2 aurait du se renommer Télérama.
Les dossiers spéciaux sont consacrés pour tous les 2 aux montres, avec le même titre. Sur qu'ils doivent à l'heure pour l'infos. L'un fait un dossier sur l'Angola , l 'autre sur le ... Tchad.Coté pub, ils poussent le mimetisme à publier la même pub pour Calvin klein à la page 23 pour GQ et page 25 pour L'Optimum.
Dior fait la 4eme de couverture des 2 magazines, même si l'optimum propose l'eau sauvage et GQ la mode ( dont les superbes chemises de kris van Ascche).D'autres annonceurs sont en communs, les pages de pub identiques s'affichent dans les 2 supports; Terre d'Hermés, Habit Rouge de Guerlain, Havaianas,Coq
Sportif. L'abonnement ne les différentie que peu 25€ pour 12 n° chez GQ et 21€ pour 10 n° pour L'Optimum
Gq Une des différences marquante c'est le ... sexe. Plus de Q chez GQ. On y voit des seins et de fesses féminines dans ce magazine qui propose comme coeur de sont n° d'été un reportage sur la vie avec une porn star. a à le mérite d'être clair. L'Optimum plus pudique attend la rentrée pour reparaitre.
Le papier sur Anelka, est sympa, plutôt léger. On parle un peu de foot, de mode ( Nico lance sa propre marque de vêtements 39pro) et de musique (du rap). De toute façon on n'attend pas L'Optimum sur la pelouse , mais plutôt du coté du bar à champagne.
Du coté GQ et l'interview de Thierry Henry, le style est plus vivant. On parle musique ( du rap aussi, Nico et Thierry doivent pouvoir s'échanger des mp3).Parler de sa mode tient en quelques lignes et n'apporte rien de marquant. Photographié en Ralph Lauren et Reebock, son contrat avec Tommy Hilfiger à du se terminer car il n'y a en a pas un mot. Le dossier est plus complet grâce à un article d'un supporter et un d'un journaliste sportif ( non ce n'est pas Pierre Menes)
Le style rédactionnel est très mode ( heureusement;) chic et futile, avec une pointe d'humour, un peu plus marquée chez Optimum. Au coeur de l'été , choisir l'un ou l'autre est plus facile, car Optimum ne parait pas. A la rentrée, ils ne vont pas nous faire une couv ou un dossier commun sur la nouvelle vie de PPDA ?? ( trop tard, GQ l'a fait ;)

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Thierry Piguet 875 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines