Magazine

La fin des experts

Publié le 29 juillet 2008 par Anne-Caroline Paucot

Début du siècle, être un expert était bien vu. Cela signifiait qu'on possède un savoir dans un domaine que les autres n'avaient pas.

Avec le développement des systèmes collaboratifs à grande échelle, les savoirs individuels ont d'une part été perçus comme des briques permettant la construction collective. D'autre part, ils ne s'imposaient plus mais se négociaient au sein d'un groupe. En clair, les connaissances des uns n'étaient considérées comme valides que si elles étaient acceptées par le groupe.

Dans cette logique, le terme d'expert a disparu pour être remplacé par celui de contributeur de savoirs. Des professions comme celles d'expert comptable ont changé de nom et se sont appelés Conseiller au bilan des entreprises ou conbilateur.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Anne-Caroline Paucot 2 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte