Magazine Politique

Les couillons, comptons-nous !

Publié le 29 juillet 2008 par Gezale
Bernard Tapie peut dormir sur ses deux oreilles. Christine Lagarde, ministre de l'Economie a renoncé à faire appel de la décision de la commission d'arbitrage qui a accordé 285 millions d'euros à l'homme d'affaires et des affaires (soit 400 millions avec les intérêts et l'indemnité pour préjudice moral) dans le procès l'opposant au CDR, l'organisme d'Etat chargé d'assurer l'apurement des comptes de l'ex-Crédit Lyonnais. D'après ses propres estimations, une fois « tout payé » à l'Etat, Bernard Tapie devrait toucher pour assurer son train de vie entre 30 et 50 millions d'euros. A vingt millions d'euros près…Un autre monde !
Ce qu'il faut retenir de cette conclusion c'est l'appui qu'a apporté Nicolas Sarkozy à Bernard Tapie alors que Christine Lagarde affirme sans broncher qu'il s'agit de solder « les années fric de Mitterrand. » Elle qui avait la capacité de remettre en cause une décision que nombre de magistrats et d'avocats jugent toublante. Il est vrai que Tapie a été ministre de la Ville grâce à Pierre Bérégovoy (ou plutôt François Mitterrand) qui le trouvait efficace contre Jean-Marie Le Pen. Un gouailleur contre un brailleur. Mais Tapie a ensuite été embarqué dans l'affaire VA-OM et ce match truqué lui a valu quelques mois de prison ferme. Sans compter les rachats d'entreprises mourantes que Tapie a fini d'achever en se payant sur la bête.
Tapie a choisi Nicolas Sarkozy bien avant les présidentielles. Lorsqu'il était ministre de l'Economie, l'actuel président de la République a aidé, autant qu'il le pouvait, tapie à sortir la tête de l'eau. Cela valait bien un soutien à l'élection présidentielle même si Tapie n'était plus ce qu'il était. Pour un ancien membre du PRG, ancien ministre de François Mitterrand et ancien adversaire de Michel Rocard aux européennes, la conversion à la « Sarkozye » valait bien un beau plat de lentilles. Il lui permettra de couler des jours tranquilles à bord de son futur yacht qu'il nommera Phocéa pour réveiller les bons souvenirs. Les couillons, comptons-nous !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gezale 6896 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines