Magazine Côté Femmes

D’une rive à l’autre de la manche: Séduction In Action!

Publié le 29 juillet 2008 par Comeinmyworld

Après avoir passé quelques jours au sein d’un groupe francoglais, dirons nous, j’ai pu observer les différentes techniques d’approche masculine et de séduction féminine.

Les anglais et les français sont définitivement bien différents!

Commençons par les femmes. D’abord, la parade amoureuse anglaise se joue essentiellement dans l’apparence quand la française joue de ses appâts naturels.

En clair: la british est brushée et la française tournicote du popotin. Résultat des courses, l’anglaise nage la tête bien hors de l’eau pour sauver les efforts de deux bonnes heures de salle de bain, alors que la française joue à la sirène dans le petit bassin.

seche-cheveux-hello-kitty_11.jpgOui, j’ai passé un week-end instructif!

Tandis que l’anglaise pinaillera sur le menu mais pas sur l’assiette, la française fera exactement le contraire! C’est à dire: commander trois plats et quatre desserts pour ne picorer que deux malheureuses fourchettées avant de déclarer: “ouh, j’ai trop mangé, moi”

Technique, qui, dans les deux cas, on le verra, se répète avec les hommes.

Passons du côté masculin. L’anglais est très porté sur la bière, beaucoup moins sur la drague. Tandis que le français est, en fait, très porté sur les deux!

L’anglais est d’un naturel patient (deux heures de salle de bain, je rappelle! Juste pour aller à la piscine!), sauf lorsqu’on en vient à parler jeu de séduction.

Alors là, il n’y comprend rien, ne voit pas le rapport avec Manchester United et puisque Heather est apprêtée à la Barbara Cartland, il se dit que c’est du tout cuit, et y va franco en lui proposant ses services!

Heather, de son côté, considère que deux heures de salle de bains, c’est pas rien, qu’elle a déjà fait bien assez d’effort comme ça et engage donc monsieur sur le champ!

Les français, eux, sont passés expert en parade amoureuse, mieux que les pigeons, si, si!

Lui, a enfilé son costume de Lino (Ventura pas Rodriguez). Il jouera des muscles au soleil et s’emploiera activement à devenir le roi de la piscine en jetant toutes les filles à l’eau, avec des sourires émail diamant.

les_tontons_flingueurs_lino_ventura_georges_lautner_350_5251.jpgElle, s’est changée en Brigitte (Bardot, pas Michel), sexy en diable, joue à fond sa partie en bronzant lascivement et que j’en profite pour exhiber la marchandise et que je mets trois heures pour tremper mon nombril en te lançant des oeillades de velours!

Vous vous dites: “wow, le week-end a dû être chaud pour ces deux là!”, et ben même pas!

Les français dragueraient même en dormant et le jeu est un plaisir en soi, résultat ou pas.

Finalement, Barbara et Tommy ont consommé sans modération, l’espace de quelques heures, et se sont quittés sur un joyeux “see ya”.

Tandis que les français se sont dit au revoir en se mangeant des yeux, savourant jusqu’à l’ultime seconde le goût unique des premiers moments (diaboliques?) de la séduction, reportant la seconde manche du jeu “cèdera-cèdera pas” à la prochaine fois….

Définitivement, le rosbeef se mange rosé, il n’est pas aisé d’attraper une grenouille et c’est pas pour rien!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :