Magazine

“Pauvreté intense”

Publié le 29 juillet 2008 par Jfa

C’est un des titres du dossier de Nice-Matin (28/07) consacré aux inégalités de revenus dans les Alpes-Maritime: “Revenus, la Côte d’Azur championne des inégalités”.

Quelques chiffres: un taux de pauvreté de 12,3% et un classement en 5ème position nationale pour “l’intensité de la pauvreté” dans le 06 avec une moyenne de 736 €/mois pour les 10% des plus pauvres. Des retraités “particulièrement touchés”, dont 8 689 vivant au dessous du seuil de pauvreté à Nice même.. Et ne parlons ni du niveau des loyers  sur la Côte ni du pourcentage d’habitat social (aux alentour de 10% aux lieu des 20 requis par la loi SRU)…

Les causes: “la conjonction d’un faible taux d’activité, d’un taux de chômage élevé, de nombreux emplois non qualifiés”. Et, rajoutons-le, un coût de la vie plus élevé qu’ailleurs. Et, dans ce triste tableau, on ne parle de là que des inégalités de revenus, en oubliant les patrimoines qui, s’ils étaient pris en compte, multiplieraient encore l’échelle des inégalités.

Ni la mise à contribution des Mutuelles pour renflouer  la Sécurité Sociale (et donc la hausse des cotisations qui va suivre) - cf Le Monde et le blog La Mouette -, ni les 285 millions attribués à B. Tapie par N. Sarkozy en échange de services rendus et à rendre, ne vont arranger la situation des pauvres de notre département, pas plus que les projets d’accession à la propriété des locataires de HLM ne vont contribuer à faire baisser les loyers…

Mais nous vivons en France sarkozienne… Et certains en sont contents.

Autre sujet. On sait le peu de sympathie politique que j’ai pour Mme Royal. Je suis donc très à l’aise pour souligner la pertinence de la tribune de ses proches dans Le Monde : “De l’opposition en démocratie”.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jfa 25 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte