Magazine Info Locale

quelqu'un d'autre

Publié le 27 septembre 2021 par Pjjp44
 quelqu'un d'autre
"On croit parfois universels certains concepts qu’on estime essentiels à la vie, et on s’étonne d’apprendre qu’ils ne s’appliquent pas partout. C’est le cas, par exemple, des notions de “société“, de “liberté“ ou d’“amour“ qui n’existent en japonais que depuis l’ouverture du pays au XIXe siècle, comme concepts traduits des langues européennes."Ryoko Sekiguchi extrait de: "Nagori, la nostalgie de la saison qui s'en va" quelqu'un d'autre
 Chacun possède sa légende, en bas de page,
écrite par quelqu'un d'autre
quelqu'un d'autre
 

   \\\\\\\\\\\\\\\\\\\\|||||||||||||[[[[[[[[[[

quelqu'un d'autre
 

"Une marche contre le génocide ouïghour, à l'appel des organisations ouïghoures européennes ! 
Le samedi 2 octobre, à Paris, place de la Bastille, 14h

Brisons le silence complice de la communauté internationale et exigeons ensemble la reconnaissance et la condamnation des crimes commis à l’égard des Ouïghour·e·s et autres minorités turciques en Chine.


Suite à des décennies de politiques coloniales et racistes, les autorités chinoises ont entamé une véritable politique génocidaire en région ouïghoure depuis au moins 2016.
Camps de concentration, travail forcé au profit de multinationales, stérilisations massives et forcées, viols et agressions sexuelles systématisées, séparation des enfants de leur famille, lieux culturels et religieux (mosquées, cimetières) détruits, surveillance et contrôle de masse, environnement régional détruit et exploité pour les intérêts de la Chine, diaspora persécutée : les violences infligées au peuple ouïghour par les autorités chinoises sont connues et documentées.

Il nous faut désormais réagir. Nous avons plusieurs exigences :

 Nous voulons une reconnaissance et une condamnation officielle du #GenocideOuighour en France - ce que nous demandons à Emmanuel Macron et Jean-Yves Le Drian dans notre pétition - et dans toute l’Union européenne. Nous exigeons que des mesures soient prises à la hauteur des enjeux.
   Plus aucun produit issu du travail forcé ne doit être commercialisé en France et en Europe : il faut mettre fin à l’impunité des multinationales qui profitent du travail forcé des Ouïghour·e·s.
   Nous ne pouvons plus commercer ou signer des traités avec la Chine comme s’il ne se passait rien. L'accord d'investissements entre l'Union européenne et la Chine doit être annulé.
   Nous ne pouvons pas participer aux Jeux Olympiques d'Hiver 2022 qui auront lieu en Chine. Ce serait cautionner un régime génocidaire."
Source  quelqu'un d'autre   photo source: Toile
 
                                         \\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\``````````````````[[[[[[  
Variations sur Shiso de fin de mois:quelqu'un d'autre
 quelqu'un d'autre
quelqu'un d'autre

"Les quatre saisons introduisent dans notre vie l’idée de cycles qui se répètent, un peu à la manière d’un escalier en colimaçon. Pourtant le temps de notre vie progresse, lui, selon une linéarité à sens unique, vers une dégénérescence irréversible. Cette temporalité interne, inhérente à notre corps, renforce encore notre aspiration aux saisons, au renouveau, à la renaissance."Ryoko Sekiguchi extrait de: "Nagori, la nostalgie de la saison qui s'en va"

"Nous perdons tous sans cesse des choses qui nous sont précieuses... des occasions précieuses, des possibilités, des sentiments qu'on ne pourra pas retrouver. C'est cela aussi vivre. Mais à l'intérieur de notre esprit - je crois que c'est à l'intérieur de notre esprit - il y a une petite pièce dans laquelle nous stockons le souvenir de toutes ces occasions perdues. Une pièce avec des rayonnages, comme dans cette bibliothèque, j'imagine. Et il faut que nous fabriquions un index, avec des cartes de références, pour connaitre précisément ce qu'il y a dans nos coeurs. Il faut aussi balayer cette pièce, l'aérer, changer l'eau des fleurs. En d'autres termes, tu devras vivre dans ta propre bibliothèque."Haruki Murakami extrait de: "Kafka sur le rivage."quelqu'un d'autre
"Ainsi la NATURE fonde sa légalité sur les principes a priori de l'entendement comme pouvoir de connaître ; l'ART dans sa finalité a priori se règle sur la faculté de juger en rapport au sentiment de plaisir et de déplaisir ; LES MOEURS enfin (comme produits de la liberté) se situent sous l'Idée d'une forme de la finalité, qui se montre propre à des lois universelles à titre de principe déterminant de la raison relativement au pouvoir de désirer. Les jugements qui résultent en cette façon de principes a priori propres à chaque faculté fondamentale de l'esprit, sont des jugements théoriques, esthétiques et pratiques."Emmanuel Kant extrait de: "Première introduction à la Critique de la faculté de juger"

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Pjjp44 391 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine