Magazine Société

Léman - Légendes d'un lac, d'Isabelle Falconnier

Publié le 27 novembre 2021 par Francisrichard
Léman - Légendes d'un lac, d'Isabelle Falconnier

Ce n'est qu'en me glissant au creux du lac, comme on se glisserait sous une couette infiniment moelleuse et accueillante, que je réussis à m'endormir.

Cette fin d'un rêve étrange que fait Isabelle Falconnier quand elle est enfant est le début d'une addiction au Léman. Quand elle a besoin de lui, elle s'en va le contempler, et s'en éloigne après, sereine, apaisée et nourrie:

Plus que partout ailleurs, c'est le lien vivant entre un lieu naturel, un paysage et les humains qui l'ont élu comme patrie spirituelle, qui fait l'intérêt du Léman.

Le Léman, en dehors du fait qu'il est le plus grand lac d'eau douce d'Europe occidentale, est une source de joie, d'inspiration, de bienfaits, de plaisirs, de jeux, de commerces, d'échanges, d'évasion, et de... nostalgie.

Il n'est pas étonnant que le Genevois Jean-Jacques Rousseau ait situé à Clarens les amours de Julie et Saint-Preux, inspirées de celles, sublimées, d'Héloïse et Abélard; que le Britannique Byron y ait suivi ses traces.

Ce dernier, adepte de l'amour libre et des paradis artificiels, avait au préalable, accompagné de son compatriote Shelley, visité le château de Chillon où un patriote genevois avait été enchaîné pendant six années à un pilier:

Le soir même, ils font escale à Ouchy, à l'hôtel d'Angleterre, où Byron compose le premier jet de son poème Le prisonnier de Chillon, hymne à la liberté, dédié à François Bonivard.

À sa suite, poètes et écrivains y ont pèleriné. Isabelle Falconnier rappelle la formule que Jacques Chessex a employée à propos du croissant géant. Il l'avait baptisé encrier dans lequel tout le monde trempe sa plume.

Isabelle évoque les pèlerins, tels René de Chateaubriand, Alphonse de Lamartine, Victor Hugo, Alexandre Dumas ou Gustave Flaubert; les écrivains saisis par sa beauté, tels Romain Rolland ou Léon Tolstoï.

Quel est le secret d'une beauté à laquelle des peintres, tels Ferdinand Hodler ou François Bocion, ont été si sensibles qu'ils ont consacré de nombreuses oeuvres à l'immensité liquide, encore plus idyllique vue de haut?

Nulle part ailleurs les contrastes ne s'additionnent de manière aussi spectaculaire: contrastes entre le cultivé et le sauvage, les Alpes violentes et le lac liquide et doux, l'infini du ciel et les eaux aux profondeurs insondables, les vallons verdoyants et les profonds ravins, les ciels sereins d'où surgit soudain une méchante tempête.

Le Léman a des ressources: les vignes de Lavaux; le doux climat de la Riviera; la neutralité de la Suisse qui en fait un refuge pour exilés; le rayonnement international; des eaux bienfaisantes sur son pourtour; le Rhône:

Se jetant comme un cheval fou dans le lac qui freine sa course, laissant suivant les saisons de longs tracés de boue dans les eaux claires, le Rhône crée au fond du Léman un rift profond, grand canyon sous-marin invisible depuis les berges, colmatant de ses alluvions la partie amont où il édifie siècle après siècle un vaste delta.

À moins d'être frontalier, on ne s'embarque pas sur les élégants bateaux à vapeur blancs qui sillonnent le lac dans un but précis, juste pour s'éloigner de la vie quotidienne et de la rive pour mieux la contempler à distance.

L'auteure connaît un lieu secret partagé des amoureux du Léman. Il n'est dévoilé, s'il ne le connaît pas déjà, qu'au lecteur. Lorsqu'on s'y retrouve seul, il invite, au soleil couchant, à s'y exposer nu à ses tout derniers rayons:

On appelle ça la magie de l'eau.

Francis Richard

PS

Ce récit est suivi d'entretiens avec Bruno Berthier, Marianne Chevassus Favey et Didier Zuchuat.

Léman - Légendes d'un lac, Isabelle Falconnier, 96 pages, Éditions Nevicata


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Francisrichard 12008 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine