Magazine

La mobilisation

Publié le 20 avril 2008 par Claude
Comment aborde-t-on un gestionnaire lorsque des membres de son équipe vous disent que la communication, l'autonomie, la considération et la reconnaissance des efforts investis sont défaillantes au sein de leur équipe de travail?
Comment l'informe-t-on que la mobilisation de ses troupes est à la baisse et que celles-ci perçoivent, à tord ou à raison, une perte d'autonomie qui entraîne un désengagement? Qu'au surplus, certain d'entre eux, dont des cadres, ont exprimé de manière explicite ou tacite que leur rôle se résumait dorénavant à mettre en application les décisions prises par la direction.
Vous devinez que cette annonce peut avoir l'effet d'une douche froide sur le principal concerné. Il peut la vivre avec un sentiment d'incompréhension et même de trahison lorsqu'il apprend que certains de ses subalternes se questionnent sur la vision, les orientations stratégiques, les objectifs et le processus décisionnel de l'entité administrative sous sa gouverne.
Pousser le gestionnaire à se questionner sur la mobilisation de ses troupes peut l'amener à se questionner sur son leadership. Le style de leadership est possiblement une cause de cette démobilisation mais, fort probablement, il s'agira davantage d'un problème de communication.
À titre de gestionnaire en ressources humaine, il nous revient de faire des recommandations qui permettront d'abord de bien diagnostiquer la situation. À cet effet, le journal "Les Affaires" a récemment publié un dossier spécial sur la mobilisation comportant un questionnaire fort pertinent. Il peut nous aider à évaluer le niveau de mobilisation et définir nos forces et faiblesses à ce chapitre. Selon ce dossier spécial, potentiellement plus de 30% des employés de votre entreprise sont moyennement ou très démobilisés. Le questionnaire peut donc constituer un bon outil de départ pour poser un diagnostique. Vous le trouverez sous mon hyperlien "del.icio.ous" dans la colonne de droite.
Quelque soit le niveau de mobilisation des employés, nous avons tous à relever le défi d'améliorer la confiance, la reconnaissance, le soutien, l'autonomie et l'équité dans nos entreprises respectives. Un bon exercice de communication périodique auprès des employés afin de transmettre les valeurs, l'orientation stratégique, le bilan, les projets, la situation du marché peut améliorer la perception des employés à l'égard du gestionnaire et de son organisation. Mais surtout, l'exercice rassurera nos employés que nous roulons dans la bonne direction...et que les phares sont allumés.
Le questionnaire élaboré par la firme Secor n'est pas la panacée à tous les maux et, comme tout questionnaire, il comporte des biais de conception mais surtout liés à son administration. À tout le moins, il peut nous mettre sur la piste des éléments à améliorer. Dans mon entreprise, je recommanderai un exercice d'évaluation de la mobilisation...question d'y voir un peu plus clair.
Quant à vous, quelle sera votre démarche pour évaluer et améliorer la mobilisation?

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Claude 1 partage Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte