Magazine Politique

Michelle Obama remonte en première ligne

Publié le 06 août 2008 par Exprimeo
Devant des sondages en demi-teinte, le candidat démocrate fait appel à son épouse pour rassurer et surtout corriger certaines touches de sa personnalité perçue. Pour la première fois depuis longtemps, la prochaine présidentielle Américaine paraît être un choix de société. John McCain se coulerait dans les bottes de Bush avec des corrections marginales. Obama donnerait naissance à une nouvelle Amérique. L'aspiration au changement est considérable actuellement aux Etats-Unis tant le ticket présidentiel sortant est usé, discrédité. Et pourtant, la victoire d'Obama par un simple effet de vote sanction n'apparaît pas encore assurée. Pourquoi et comment alors évoluer vers la victoire ? La raison de l'incertitude réside dans le profil de McCain qui n'acceptera pas d'être scotché à Bush. Mais aussi, Obama est un tel changement qu'il ne faut pas sous-estimer le conservatisme de l'Amérique profonde. Pour évoluer vers la victoire, il faut rassurer et rassembler. C'est là que la personnalité de Michelle Obama trouve toute sa valeur ajoutée. Pour rassurer, elle est celle qui est la mieux placée pour parler du tempérament de son époux, de son cursus, de ses épreuves au moment même où les Républicains veulent construire un profil élitiste. Pour rassembler, elle doit convaincre l'électorat féminin qui a la rancoeur tenace puisque Obama a battu Hillary Clinton, emblématique figure pour le féminisme Américain. Dans la dernière ligne droite, les grandes questions disparaissent pour ne laisser qu'un seul enjeu : qui est vraiment celui qui va devenir le Commandant en Chef de la première puissance mondiale ? McCain va mettre en évidence son franc-parler, ses décorations, ses relations perpétuellement tendues avec le " clan Bush ". Il présente Obama comme un novice afin d'effrayer l'Américain moyen par son inexpérience, son élitisme, son appartenance à l'establishment, ses relations avec Hollywood … C'est dans ce contexte que Michelle Obama doit montrer que leur fortune est le fruit exclusif de leur travail après des années simples voire même laborieuses. Elle doit décrire le véritable caractère de son époux, sa passion pour les Etats-Unis, sa capacité à les servir. C'est le vrai tournant de la campagne. Si elle réussit avec des mots simples, les Républicains n'auront plus de fenêtre de tir pour les campagnes négatives. Si elle n'y parvient pas, la campagne sera pliée car l'emblème Obama passionne mais interroge aussi alors même que McCain a son Histoire comme bouclier. Il sera très dur à attaquer. Le moindre rappel de son parcours héroïque soudera son électorat à la moindre attaque jugée "déplacée". C'est non seulement la première fois que la présidentielle parait un "enjeu de société" mais qu'elle met aussi en présence des candidats aux cursus aussi différents. McCain est une Institution politique. Quand le parti Républicain traversait des moments difficiles, il était l'orateur le plus sollicité car passant à travers les tempêtes. Le film de sa vie à la Convention Républicaine est déjà présenté comme un modèle du genre de ce qu'est l'Amérique, sa fierté, ses conquêtes, son drapeau, sa force et ses serviteurs sans lesquels rien ne serait possible. McCain est au premier rang de ces serviteurs. Michelle Obama monte au créneau dans des circonstances difficiles mais impérieuses.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Exprimeo 5182 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines