Magazine

Pause café au moulin

Publié le 08 août 2008 par Dunia

Un mot international

Origine du mot sabotage

Le mot sabotage s’écrit de la même manière en français, en allemand, en hollandais et en anglais. En italien l’on dit sabotaggio et en espagnol on l’écrit sabotaje. En visitant les moulins souterrains du Col-des-Roches, j’ai appris que le mot sabotage venait directement des sabots dont les meuniers se chaussaient. En effet, à une époque où les pauses syndicales n’existaient guère, les moulins tournaient les vingt-quatre heures de la journée. Un jour, un ouvrier meunier français, eut l’idée de coincer son sabot dans l’engrenage des roues afin de provoquer une panne, se ménageant ainsi une petite récréation le temps d’une réparation. Cet acte devint vite une coutume dans tous les moulins d’Europe. Voilà comment ce mot français est devenu un mot international pour décrire un acte malfaisant destiné à interrompre où à modifier le cours des choses.

engrenage moulin col-des-roches

L’un des engrenages que l’on peut voir au Moulins du Col-des-Roches. Il suffisait aux meuniers de coincer un sabot entre les deux roues dentelées pour se ménager une pause méritée.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Dunia 33 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog