Magazine Politique

John Edwards ouvre l'ère des scandales qui rythment les dernières semaines de campagne

Publié le 11 août 2008 par Exprimeo

La saison des scandales est ouverte. C'est désormais la règle des dernières semaines des campagnes Américaines.
Pendant longtemps, une campagne électorale était le moment de regarder devant et de parler des programmes donc des questions de tous.
Maintenant, une campagne électorale c'est regarder derrière pour examiner à la loupe la vie des candidats et parler de questions personnelles.
Ce n'est plus promettre mais rendre compte de son être.
Les élections du 07/11/06 aux Etats-Unis ont franchi toutes les frontières traditionnelles. Pour bien imaginer la réalité des faits, il faut prendre des exemples concrets :
* Nevada : Jim Giggons, Gouverneur sortant, est accusé d'avoir agressé une femme lors d'une soirée arrosée.
* Pennsylvanie : un député Don Sherwood est accusé par sa maîtresse d'avoir voulu l'étrangler.
* Floride : le scandale Foley est le révélateur de pratiques homosexuelles. Même climat dans le Montana.
* Louisiane : sur dénonciation, la police fédérale trouve 90 000 dollars dans le réfrigérateur du député Jefferson.
* Minnesota : le député Keith Ellison doit répondre aux accusations d'une femme qui prétend avoir eu des relations sexuelles avec lui pendant 12 ans.
Il n'y a plus de campagne qui échappe à des révélations d'adultères, de corruptions, d'harcèlements sexuels…
Tout aussi important, selon un sondage Associated Press, 50 % des électeurs déclaraient que ces questions seraient très importantes au moment de remplir leur bulletin.
Une nouvelle vie publique a pris naissance.
Dans son contenu, cette nouvelle vie publique est entièrement axée sur l'apolitique spectacle pour s'ouvrir sur l'examen des vies privées des candidats.
Il n'y a plus de politique mais des histoires de tranches de vie.
Le candidat ne peut plus rester à l'écart de l'exposition de sa vie privée sauf à encourir le reproche immédiat de vouloir cacher " l'inavouable ". Une fois cette vie ouverte au public, il faut s'attendre à des critiques, contestations, révélations.
Cette réalité est désormais tellement incontournable que chaque candidat doit veiller d'abord toiletter sa propre vie avant même de s'engager dans une campagne électorale.
L'affaire Rielle Hunter ouvre la saison des scandales :

&é&


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Exprimeo 5182 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines