Magazine Échecs

« Le Pion » de Paco Cerda : un petit joueur sur le grand échiquier géopolitique

Publié le 18 septembre 2022 par Chess & Strategy @Chess_Strategy

Découvrez chaque jour l'actualité des échecs 👀 3 nouveaux exercices avec leurs solutionsnos conseils pour progresser à votre rythme 🚀

L'écrivain retrace le parcours d'un prodige espagnol des échecs, et à travers lui l'année 1962, acmé de la guerre froide. Joli coup.

Découvrez aussi 👀 Combien gagnent les meilleurs joueurs d'échecs 🚀

« Le Pion » de Paco Cerda : un petit joueur sur le grand échiquier géopolitique

Le grand maître international Arturo Pomar, lors d'un tournoi aux Pays-Bas, en 1974 - Photo © BNA Photographic

Les livres de Paulo Cerda

" Le Pion " (El peon), de Paco Cerda, traduit de l'espagnol par Marielle Leroy, La Contre Allée, 360 p., 23,50 €, numérique 17 €.

En Espagne, on le surnommait le " Mozart des échecs "

Ce fut un enfant prodige capable, très tôt, de vaincre les plus grands. Né dans une famille modeste de Majorque (Baléares), Arturo Pomar (1931-2016), dit " Arturito ", fit sensation à 12 ans, en tenant tête au champion du monde russe Alexandre Alekhine. En 1962, il devint le premier Espagnol à obtenir le titre de grand maître international avant de plonger dans les classements et de se consacrer à son travail de postier. Mais il fut surtout, durant sa jeunesse, et à son corps défendant, l'un des meilleurs ambassadeurs de la dictature franquiste, qui le brandit comme un étendard.

Dans Le Pion, son deuxième livre traduit après Les Quichottes (La Contre Allée, 2021), le journaliste et écrivain Paco Cerda s'emploie à réhabiliter la figure oubliée de ce joueur d'exception, mais sans opter pour une simple biographie. Il partage en effet avec le cinéaste François Truffaut la conviction qu'un tel exercice " relève de l'oxymore : il n'y a rien de plus éloigné de la vie que les profondeurs symboliques et théoriques que l'on atteint sur un échiquier ".

Du reste, la fascination qu'exercent les joueurs d'échecs est souvent à la mesure de la déception engendrée par la banalité de leur vie. C'est pourquoi Cerda retrace celle d'" Arturito " en l'abordant comme un pion de l'histoire, " l'icône d'un pays sans icônes sportives, le héros de l'épopée propagandiste d'une société installée dans une prose médiocre et sans saveur ". Un être qui, sitôt sa gloire pâlie, vit le pouvoir franquiste l'abandonner à son sort.

A découvrir aussi 👉 Débuter aux échecsJouer une partie

Dans ce passionnant roman sans fiction, Paco Cerda s'approche au plus près de son protagoniste. Il souligne avec tact ses fragilités d'ancien enfant adulé, sa solitude, sa dépression... Mais sa trouvaille consiste à le mettre en scène face à celui qu'il considère comme un autre pion : le légendaire Bobby Fischer (1943-2008), qui fut lui aussi exhibé comme un symbole de puissance par les Etats-Unis, lorsque, sur fond de guerre froide, en 1972, il ravit le titre de champion du monde au Russe Boris Spassky.

L'année de tous les dangers

Rappelant au passage l'itinéraire, nettement plus heurté, du héros de Brooklyn - qui sombra dans des délires complotistes et antisémites -, Cerda retrace la partie qui opposa Pomar à Fischer, à Stockholm, en 1962 (et que gagna le second). Si cette rencontre ne fut pas aussi médiatique que le fameux " match du siècle " américano-russe, l'écrivain la rend haletante et symbolique à plus d'un titre.

D'abord parce qu'elle oppose deux hommes aux personnalités contraires : l'un, discret et presque au faîte de sa carrière, l'autre, flamboyant et en pleine ascension. Ensuite, parce qu'elle a lieu lors de l'année paroxystique de la guerre froide, quand la crise des missiles de Cuba mena le monde au bord de l'anéantissement nucléaire.

L'intégralité de cet article est à retrouver sur Le Monde sous la plume d'Ariane Singer.

Découvrez notre plateforme de cours 👉 jouer-aux-echecs.com Le tacticomètre, outil de mesure de votre habileté à bien calculer

Résolvez 3 exercices d'échecs tirés de tournois internationaux pour progresser durablement en tactique. De difficulté progressive, mat en 2 coups en vert, mat en 3 coups en orange et mat en 4 coups en rouge, nous vous conseillons de vous concentrer pendant 5 minutes maximum sur chaque diagramme ci-dessous. Si vous ne trouvez pas une solution dans le temps maximum imparti, revenez sur cet exercice plus tard dans la journée. Enfin, comparer vos solutions avec celles qui sont données en fin d'article. Une manière efficace de progresser est de chercher par soi-même avant de découvrir la solution.

Les 3 exercices et solutions du jour

Échec et mat en 2 coups

« Le Pion » de Paco Cerda : un petit joueur sur le grand échiquier géopolitique
Les Blancs jouent et matent en 2 coups
Moulaye Brahim Hemam vs Giancarlo Berardi, Batoumi, 2018

Les échecs aident à développer des compétences analytiques

A chaque partie, un joueur se retrouve face à des problèmes à résoudre et des défis à surmonter. Les échecs aident à anticiper, à ne pas se précipiter et à bien peser le pour et le contre de chaque décision. Comme dans la vie de tous les jours, où l'on essaie de prendre les meilleures décisions possibles pour obtenir des résultats positifs.

Échec et mat en 3 coups

« Le Pion » de Paco Cerda : un petit joueur sur le grand échiquier géopolitique
Les Blancs jouent et matent en 3 coups
Cristobal Henriquez Villagra vs Viktor Laznicka, Batoumi, 2018

Les échecs apprennent à gérer la pression

C'est lors d'une partie d'échecs intense, dans laquelle on donne tout, que l'on apprend à rester calme malgré la pression. Prendre la décision critique en temps limité pour assurer la victoire nécessite une concentration totale et un calme profond, qui permet à votre cerveau de fonctionner au maximum de ses capacités. Toute notre vie, nous sommes confrontés à des dates-butoirs, à des défis difficiles, au trac des entretiens... Comme dans une partie d'échecs, il faut savoir rester confiant et calme malgré la pression pour réussir au mieux.

Échec et mat en 4 coups

« Le Pion » de Paco Cerda : un petit joueur sur le grand échiquier géopolitique
Les Blancs jouent et matent en 4 coups
Salim Aliyan Al Mashikhi vs Ansumana Kamara, Batoumi, 2018

Les échecs favorisent la bonne santé du cerveau

Le jeu d'échecs stimule la croissance de dendrites, ces corps qui envoient des signaux aux cellules neuronales du cerveau. Avec plus de dendrites, la communication neurale dans le cerveau s'améliore et devient plus rapide. L'interaction et les activités avec d'autres personnes stimulent également la croissance de dendrites. Pratiquer régulièrement le jeu d'échecs en famille, avec des amis ou dans un club est ainsi une expérience idéale.

Les solutions des 3 exercices tactiques

Échec et mat en 2 coups : 1. Dg8+ Txg8 2. Cf7#

Échec et mat en 3 coups : 1. Te7+ Rxe7 2. f8=D+ Rd7 3. Tf7#

Échec et mat en 4 coups : 1. Th7+ Dxh7 2. Fc3+ Rg8 3. Tg1+ Dg7 4. Dxg7#

Découvrez notre plateforme de cours 👉 jouer-aux-echecs.com

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Chess & Strategy 4330240 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines