Magazine Sport

Cinquième journée Olympique : De l'or, enfin !

Publié le 13 août 2008 par Benjphil
JO_2008_Steeve_Guenot_en_or_132743Malgré 17 titres à distribuer, l'équipe de France ne pouvait réellement compter que sur le fleuret et l'épée pour enfin remporter une médaille d'or. C'est finalement la lutte qui apporte la première marseillaise et c'est une surprise !
Bon la journée a commencée par le nouveau record du monde du 100 mètres nage libre. En demi-finale, Alain Bernard a battu de 4 centièmes le record, de l'Australien Eamon Sullivan, établie la veille. La nouvelle marque mondiale est de 47''20. Du moins elle l'était pendant deux minutes. Le temps pour ce même Sullivan de rectifier le tir avec une nouvelle marque mondiale de 47''05  lors de la seconde demi-finale. Finale la nuit prochaine à 4h07. Cette nuit, les quatre premières courses ont amenés autant de record du monde ! On y ajoute celui de Michael Phelps (qui en est à 5 médailles d'or sur son paris de 8 et 11 titres en tout !) et de Federica Pellegrini...Wouah ! 16 records du monde sont tombés depuis le début des J.O du côté du cube d'eau ! Ça doit tourner à fond dans les laboratoires.
Côté français, la journée est pas mal du tout avec donc le deuxième temps des demi-finales pour Alain Bernard sur 100 mètres nage libre, mais Fabien Gillot est éliminé. Au 200 mètres papillon aurore Mongel s'est qualifiée pour la finale avec le 7è temps. 7è c'est également le place en finale pour Ophélie-Cyrielle Étienne (17 ans) en 200 mètres nage libre. Au 200 brasse, ça passe tout jute en finale pour Hugues Dubocsq avec le 8è temps. En séries, Malia Metella passe en demi-finale avec le 4è temps de sa série, Alena Popchanka est éliminée (18è). De même que Simon Dufour, Pierre Roger  (200 mètres dos) et Sophie de Ronchi (200 mètres brasse). Par contre le relais 4x200 mètres féminin se place pour une médaille avec le record Olympique (et d'Europe) dès les séries avec Coralie Balmy, Céline Couderc, Aurore Mongel et Camille Muffat. Finale demain.
La France sauvée de haute lutte.
photo_1218611072300_1_originalLa première marseillaise a donc été entendue du côté de la lutte gréco-romaine. Ce sport qui consiste à « bien défendre et pas trop mal attaquer » et surtout à renifler le cul de son adversaire... Steeve Guenot a remporté le tournoi en moins de 66kg tandis que son frère, Christophe, décrochait le bronze en moins de 74kg. 1924 la dernière médaille olympique française en lutte chez les hommes ! Ce sont les deux seules médailles du jour, mais cette médaille d'or aura peut-être raison du blocage ambiant des finalistes tricolores. Et heureusement qu'on a la lutte parce que le judo et l'escrime ont encore déçu. Yves-Matthieu Dafreville échoue au pied du podium (5è) chez les 90 kg tandis que Gévrise Emana a été sortie d'entrée. Laura Flessel a été éliminée en quart de finale de l'épée et Hajnalka Kiraly-Picot en 8è. Champion Olympique à Athènes suivi d'un énorme melon, Brice Guyart n'a pas conservé son titre. Le meilleur Français, Erwan Le Pechoux est éliminé en quart. À partir de demain les épreuves par équipes débutent où la France défend deux titres Olympiques et trois couronnes mondiales. Mais l'internationalisation de ce sport fait mal aux nations traditionnelles qui sont l'Italie, la France (111 médailles olympiques entre 1896 et Athènes 2004), la Hongrie et l'URSS-Russie au profit des USA (triplé au sabre dame ), ou à la Chine (or au sabre homme)...

Le focus du jour : Hongyan Pi

hongyan_piDésolé monsieur Alexandre Ruiz de reprendre une terminologie qui a fait votre gloire pendants deux saisons à Jour de Foot ! Hongyan Pi est née Chinoise et dans l'absolue elle n'avait aucune raison de devenir Française.  Elle, originaire du Sichuan, région lourdement touchée par le tremblement de terre de la fin juillet.
Son truc c'est le badminton, mais le badminton Chinois ne rigole pas et l'exclut de l'équipe nationale pour 6 centimètres ! C'est la distance qui la sépare de la taille minimum d'1m70 demandée. Du coup elle part de son pays en 2000 pour tenter sa chance ailleurs. Elle débarque d'abord au Danemark, remporte quelques opens et se fait repérer par la France qui lui propose de s'entraîner à l'INSEP (la grande pouponnière du sport national). Pas bête, on lui donne la nationalité, histoire de voir la France briller dans un sport où les asiatiques ne laissent que des miettes aux autres. Et puis Pékin arrive.
À 29 ans, elle revient en Chine pour les Jeux Olympiques sous la bannière tricolore. Numéro 5 mondiale, la Française bénéficie d'un début de tableau clément en battant une Péruvienne en deux set secs, luttant un peu plus contre une (jolie) Japonaise. Mais voilà, arrivé aux quarts de finale la crise de confiance est arrivée. Hongyang n'a plus rien gagné à l'échelle internationale depuis 2005. Troisième aux derniers championnats d'Europe. Éliminé du tournoi olympique, dommage.
J'ai retrouvé un vieux sujet Stade 2 en portrait croisé entre elle et Christian Bauer, l'entraîneur des sabreurs et sabreuses Chinois :
La perf' du jour : Ayé ! À 23 ans Michael Phelps est l'athlète le plus titré de l'Histoire de Jeux Olympiques ! 11 médailles d'or sur deux olympiades (6 à Athènes).Pour l'heure il est en à 5 dans son extraordinaire paris de battre le record des 7 médailles d'or sur une olympiade de Mark Splitz. Plus de la moitié du chemin est donc réalisé avec le 200 nage libre, le 200 papillon, le 400 4 nages, 4x100 nage libre et le 4x200 nage libre avec nouveau record du monde à chaque fois. Reste le 100 papillon, le 200 4 nages et le 4x100 4 nages.
La bonne côte : Le relais 4x200 féminin qui, du haut de son record olympique (7'50''37), avec les coiffeuses a une réelle chance de médaille. Où en sont-elles par rapport aux Américaines et Australiennes, qui elles non plus n'ont pas mis la grosse équipe ? C'est la grande question, en tout cas à un peu moins de 8 minutes après le départ jeudi matin (5h29), le record du monde devrait voler en éclats.
Le tableau des médailles.
Jeux_des_ilesOuf, la délégation française opère une sévère remontée (12è) au concours de celui qui pisse le plus loin. Et tout ça grâce aux câlins viriles de Steeve Guénot !
Toujours 7 médailles d'or d'écart entre Chinois (17) et Américains (10) qui compte déjà 29 médailles après 5 jours de compétition ! La Corée du Sud tient toujours sa troisième place suivie de l'Italie (4è), de l'Australie, du Japon, de l'Allemagne (7è), de la Russie, de la Grande-Bretagne, de la Géorgie (10è) à qui il ne fallait pas déclarer la guerre avec deux médailles d'or en lutte gréco-romaine -74kg homme et judo 90kg homme.
Quatrième journée Olympique : L'argent ça se dévalue, seul l'or reste !
Troisième journée Olympique : Il manque l'or.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Benjphil 176 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine